Utilisateur:Alexiabjx

De Resilience Territoire
avatar
Poitiers, France
https//www.la-traverse.org
0636807810
@collatraverse
Collectif La Traverse

photo équipe latraverse.png
Impulser des dynamiques collectives vers la résilience locale: méthodes et outils
'''Le projet en commun''' Le projet ''Impulser des dynamiques collectives vers la résilience locale'' vise à fédérer des acteurs spécialisés dans l'accompagnement des territoires ruraux vers la résilience locale. Nous partons du constat que le temps et les moyens limités, le manque d'ingénierie au sein des collectivités rurales, ainsi que la complexité apparente de ces démarches, sont des freins à leur appropriation par les acteurs locaux et donc à leur généralisation. C'est pourquoi nous souhaitons '''mettre en commun et à disposition de toutes et tous des méthodes, des outils et des retours d'expérience sur l'impulsion de dynamique collective vers des territoires résilients'''. Ce commun prendra une forme numérique et évolutive, et il s'enrichira au fur et à mesure des retours d'expérience des personnes qui l'utilisent. A terme, nous souhaitons que les collectivités locales ou les collectifs d'habitants intéressés puissent se saisir facilement de nos outils et retours d'expérience. Notamment, nous aimerions que des associations d'habitants puissent solliciter leur mairie en proposant de co-construire des démarches de transition à partir de ces outils. De plus, ces outils pourront être utilisés par toutes les structures qui le souhaitent, et notamment par les membres de la future SCIC Localos (voir dernière réponse). '''L'association porteuse du projet''' La Traverse a commencé son activité en 2019, par un tour de France radiophonique sur 13 territoires ruraux et périurbains français. L'objectif était d'y étudier les dynamiques collectives en faveur de la résilience locale. Fort.e.s des enseignements de ce tour sur la conduite de démarche collective de transition écologique et sociale, nous avons construit une méthode d'accompagnement des territoires, qui remplit plusieurs objectifs : '''1. Réaliser un état des lieux de la résilience locale sur le territoire en identifiant :''' → Les besoins des habitant.e.s et des acteurs locaux → Les ressources et initiatives qui existent déjà et sur lesquelles s’appuyer pour enclencher une dynamique plus globale → Les leviers d’action pour définir collectivement une stratégie en faveur de la résilience '''2. Impliquer à tous les niveaux les habitant.e.s, élu.e.s et porteur.euse.s de projets du territoire dans la réalisation de ce diagnostic ;''' '''3. Stimuler l’intérêt, la compréhension et l’appropriation collective des enjeux locaux et globaux posés par les grandes transformations environnementales, climatiques, sociales et énergétiques ;''' '''4. Mettre en place les conditions favorables à l’écoute et au dialogue entre acteurs pour impulser une dynamique systémique de transition''' Depuis mars 2021, nous expérimentons cette méthode sur trois territoires autour de Poitiers, qui présentent des caractéristiques différentes (périurbain, rural dans l’aire d’influence d’un pôle urbain, rural hors de l’aire d’influence d’un pôle urbain). Cela permettra de comparer les résultats obtenus et d’ajuster notre méthodologie en conséquence. De plus les retours d’expérience entre territoires favorisent l’inspiration et la mutualisation des connaissances. '''Les contributeurs au commun''' Cinq structures et réseaux sont aujourd'hui mobilisés et prêts à mettre en commun leur expérience, leur méthodologie et leurs outils, pour favoriser l'appropriation et la diffusion des démarches d'accompagnement. Ces structures sont : La Traverse (Vienne et Deux-Sèvres), Les Localos (Haute-Vienne), Resiliere (Nièvre), Solucracy (Ain) et le Réseau des Accompagnateurs de territoires en Transition (REACT).
avatar

Alexia Beaujeux

Logooutiltitre-site2.jpg
Les Localos
L'association Les Localos rassemble des actrices et acteurs pluridisciplinaires du développement local, dans le but de relier, accompagner et inspirer des projets des territoires ruraux autour de la transition. Elle explore et expérimente des démarches et des projets qui incarnent des alternatives crédibles et viables au système dominant. Sa démarche promeut l’autonomie des individus et des territoires de manière solidaire, ouverte, et suivant les principes d'une démocratie locale active. Après 4 ans d’existence et un certain nombre de missions réalisées auprès des territoires ruraux, nous souhaitons généraliser et élargir notre appui en faveur du développement local et de l'autonomie des territoires. Nous sommes actuellement en réflexion sur la meilleure manière d’apporter une aide efficace aux collectifs d’habitants et aux collectivités souhaitant développer des projets de transition, au travers de nos différents projets: * La nuit de la démocratie Cet événement annuel, organisé dans toute la France de façon décentralisée est un temps d’apprentissage collectif et d’éducation populaire basé sur des textes de référence en matière de développement local. L’objectif est de diffuser une culture de l’engagement au sein de collectifs citoyens localisés. L’édition 2020 s’est, au vue du contexte sanitaire, déroulée en ligne, et a permis à 200 personnes dans toute la France d’échanger en groupe autour d’un entretien avec Jo Spiegel, ancien maire de Kingersheim, réalisé pour l’occasion et disponible en ligne. Dans les années à venir, nous souhaitons répéter cet événement, et l’améliorer, notamment en réalisant des entretiens avec d’autres figures du développement local, qui seront retranscrits et édités en partenariat avec la maison d’édition de la Librairie des Territoires. * Les séminaires Localos Depuis notre création, nous organisons des séminaires annuels qui sont des temps de recherche collective, commandités par des collectivités locales, pour répondre à une question localisée (comment utiliser tel espace vacant ? Comment mobiliser largement les habitants autour d’une démarche de transition ? ). * Accompagnement sur l'accueil de nouvelles populations. Bon nombre de territoires ruraux perdent encore aujourd'hui des habitants. Nous construisons actuellement une méthode d'accompagnement des communes rurales pour leur mise en mouvement dans des démarches en faveur de la transition écologique et de l'accueil de nouvelles populations. * La préfiguration d’une Société coopérative d'intérêt collectif Cette SCIC doit permettre la mise en lien de différents acteurs du développement local pour accélérer la transition des territoires ruraux vers un modèle plus durable, adapté aux enjeux énergétiques et climatiques d’aujourd’hui. En son sein, nous souhaitons proposer des offres autour du néo-artisanat écologique, des politiques d’accueil et des démarches de participation citoyenne vers la transition.
avatar

Alexia Beaujeux

No-image-yet.jpg
Transition et accueil de nouvelles populations dans les territoires ruraux
Ce projet émane d'une volonté de faire se rencontrer le thème de l'accueil de nouvelles populations dans les territoires ruraux qui perdent des habitants, et celui de la transition écologique. Les politiques d'accueil menées par certains territoires, visent et permettent de continuer à faire vivre les territoires ruraux, notamment par le maintien et la création de nouvelles activités économiques localisées. Les Localos ont mené plusieurs expériences sur les "villages d'accueil", donc des villages qui mettaient en place une stratégie volontaire d'accueil, en constituant un comité local dédié et en rendant lisible les offres de création ou de reprise d'activité. Cette stratégie en faveur de l'accueil peut, à l'échelle nationale, participer à un mouvement de rééquilibrage démographique sur le territoire, là où la sur-concentration des activités et des individus dans des métropoles nuit à leur résilience. Elle peut également, à l'échelle locale, être menée d'une manière qui accélère la transition écologique du territoire. Nous souhaitons donc expérimenter une intervention sur un territoire qui permettrait de le mettre en mouvement durablement autour des thèmes de l'amélioration de la résilience locale et de l'accueil “constructif”. Notre posture dans ce projet est de favoriser l'autonomie des habitant.e.s. Cela passe par exemple par le fait de mettre en capacité les groupes d'habitant.e.s mobilisé.e.s sur le projet de créer leurs propres outils et connaissances. Cette production peut par exemple prendre la forme de système d’information territorialisés. Cette première expérimentation, à partir de début 2022, devra également nourrir le travail de capitalisation sur le diagnostic sensible et impliquant de la résilience locale.
avatar

Alexia Beaujeux