Utilisateur:Emlaurent1

De Resilience Territoire
logo_aac2.png
Instrument de capitalisation de savoirs autour des technologies de la résilience
Des savoirs sont issus d'expérimentations sur des technologies variées (production de biogaz, cuiseurs solaires, outils agricoles,...) menées par des communautés de chercheurs citoyens (des faiseurs). '''Celles-ci ont la volonté de partager leurs connaissances et leurs développements techniques''' au travers d'échanges informels (transmission pair à pair), de formations et de fabrications participatives. Pour ces actions, la documentation sous des formes écrites et de schémas n'est que partielle, souvent par manque de temps à y consacrer et parfois par une méconnaissance des enjeux de la documentation ouverte. Ces technologies participent à créer de la résilience des sociétés en ce qu'elles autonomisent les individus et les communautés sur des aspects techniques (pour se chauffer, cuire et conserver des aliments, produire de la nourriture, construire des habitats, ...). L''''autonomisation''' est liée à la connaissance des techniques utilisées pour pouvoir les fabriquer, les réparer, les améliorer et les adapter à un contexte local (cette approche est à relier avec la posture de la low-tech). Elle est également liée à l'utilisation de '''ressources accessibles localement''' en limitant au maximum l'utilisation directe ou indirecte d'énergies fossiles et de matériaux non-renouvelables et/ou non-recyclables. Cette approche participe à créer de la résilience parce que ces types de technologie tendent à réduire la longueur des chaines technologiques - i.e. les ensembles de technologies nécessaires afin de disposer de matériaux et d'outils pour produire et entretenir un système ou objet technique donné. Le déroulé du défi consiste à '''choisir plusieurs développements techniques en cours au sein de communautés''', puis de créer et animer des temps dédiés pour documenter ces technologies tant sur les aspects de fabrication que sur les principes et les règles de dimensionnement. '''Le recours aux pratiques autour des Communs permettra de passer d'une documentation vue comme une simple nécessité technique''' (plans de fabrication, liste des matériaux nécessaires,...) '''à la création de connaissances ouvertes''' pour : - permettre les adaptations d'une technologie à un contexte local, - développer d'autres applications d'une technique donnée - ou pour créer des activités productives. En parallèle, l'objectif est d''''acculturer ces communautés aux pratiques des Communs de la connaissance''' et - à terme - de les autonomiser sur cet aspect. En sous-jacent, l'idée de ce projet est de comprendre les freins à la documentation ouverte par des communautés de faiseurs et d'expérimenter des processus pouvant faciliter ces processus. '''Ressources''' * Page wiki [https://wiki.lescommuns.org/wiki/Low-tech_et_Communs Low-tech et Communs] * Pratiques et processus de documentation ouverte: [https://pad.lamyne.org/METADOC-ressources# un ensemble de ressources à la MYNE] * Groupe de travail [https://pad.lescommuns.org/24_11_LowTRE_diffusion_connaissance sur la capitalisation des connaissances autour de l'enseignement des low-tech] - porté par la [[Forum_discussion_Low_Tech
avatar

emmanuel laurent