Expé-1point5

De Resilience Territoire


Description

Nom : Expé-1point5

Description en une ligne : Expérimentation nationale en vue de stimuler la réduction de l'empreinte carbone de la recherche française

Description : L’expérimentation Labos 1point5 (Expé-1point5 ou Expé-1.5) est un projet de recherche orienté vers l’action qui contribue à l'axe "Transition" du GDR Labos 1point5 (CNRS, INRAe, ADEME). Elle vise (i) à explorer toute la diversité des approches visant à stimuler des réductions d'émissions de GES dans les laboratoires (pédagogie/sensibilisation, outils financiers, charte verte, etc.) et (ii) à en observer les impacts, tant sur ces émissions de GES des laboratoires que sur la qualité de la recherche et la qualité de vie au travail, sous le prisme de différentes disciplines.

Cette Expé-1point5 est décrite plus en détail (8p), dans ses deux dimensions de recherche et d’accompagnement des laboratoires, dans le document téléchargeable à l'URL suivante : https://cloud.le-pic.org/s/fLDmgJyysCtmMQd

L'euro-vert, comme commun, constitue l'un des dispositifs financiers qui seront explorés dans le cadre de cette expérimentation (avec la taxe carbone, les quotas carbone et la compensation carbone). Chaque laboratoire qui s'engage dans l'Expé-1point5 devra choisir un ou plusieurs des dispositifs proposés, à décliner selon toute une palette de modalités d'application qui sont décrites dans le "Kit-1point5". Ce Kit a été mis à disposition d'une vingtaine de laboratoires pilotes qui se sont engagés dans une phase test (jusqu'à l'automne 2022). Il sera enrichi pendant cette phase pilote et sera distribué plus largement à l'automne 2022, lors de la phase de déploiement plus large de cette expérimentation.

L'objectif du projet proposé dans le cadre de cet appel d'offre, c'est d'améliorer l'appropriation sociale de ces outils financiers et en particulier, celui de l'euro-vert comme commun, de façon à ce qu'il soit testé par quelques laboratoires lors de cette phase pilote, puis dans plein de laboratoires lors de la phase de déploiement.

Image :

Image Expe-1point5.JPG


Tags :

Thème : Vulnérabilités/Socio-biologique

Email Public : olivier.ragueneau@univ-brest.fr

Site web : https://labos1point5.org/

Pays d'implantation : France

Villes d'implantation :

Type : Association, Laboratoire

Personnes impliquées : Les membres des laboratoires engagés dans l'Expé-1point5 (environ 4000 personnes dans la phase pilote)

Défi(s) adressé(s) : 4- Comptabilité et Monnaie de la résilience

Richesse apportée par l'Acteur : Mentorat, Financement, Expérimentation

Liste des communs qu'utilise ou sur lesquels Expé-1point5 contribue ou souhaite contribuer :

Liste des communautés auxquelles participent Expé-1point5 :

Liste des projets portés par Expé-1point5 :

Expé-1point5 comme acteur apporte au projet : - Un collectif d'une vingtaine de laboratoires pilotes (environ 4000 personnels de l'ESR), avant une phase de déploiement pluslarge à l'automne 2022 - Un cadre de recherche sécurisé (le GDR Labos 1point5) - Une approche expérimentale complètement inédite à l'échelle mondiale, sur un sujet de recherche émergent (l'empreinte environnementale de la recherche) - Un volet accompagnement déjà très riche (Kit-1point5 décrivant les différents dispositifs, y compris l'euro-vert) - formation aux outils de l'intelligence collective pour faciliter les débats -plateforme collaborative pour des échanges de bonnes pratiques entre laboratoires), que ce projet va venir renforcer grandement - Un volet recherche interdisciplinaire (économie, droit, sociologie...) qui permettra d'explorer les impacts des changements de pratiques sur les émissions de GES des laboratoires comme sur les pratiques de recherche et l'évaluation de ces dernières) - Des ressources humaines inédites, à travers la mobilisation des personnels de l'ESR dans les laboratoires, qui décident de consacrer une partie importante de leur temps à l'évolution de ces pratiques de recherche.

Ainsi, l'Expé-1point5 constitue-t-elle un terrain - voire un territoire - très favorable pour tester l'euro-vert comme commun, sa capacité à fédérer une communauté (celle de la recherche) autour d'un commun qui permette un effet d'entrainement en vue de stimuler à large échelle, des changements de pratiques pour une recherche plus sobre en carbone. Cette capacité sera en particulier comparée à l'utilisation d'autres outils financiers comme la taxe ou les quotas.

L'appropriation de ces outils par les personnels de l'ESR n'est pas simple. C'est particulièrement le cas pour ce qui est de la monnaie, c'est bien à ce défi que s'adresse ce projet. Lidée est donc de développer une approche qui facilite l'appropriation sociale de ces outils, et en particulier de l'euro vert comme commun, en combinant le recrutement d'un expert technique sur les outils financiers avec de la formation aux outils de médiation, de délibération collective, en un mot, d'intelligence collective (prestation de service).