Utilisateur:Benoitribon

De Resilience Territoire
avatar
Angouleme, France
dynartI/O

Interface_SINAMET.png
Sinamet - Système d'Information pour l'Analyse du Métabolisme des Territoires
Sinamet est un outil destiné à mettre en cohérence, manipuler et analyser des données de flux (matière, énergie, mobilité) à des échelles territoriales. Il permet de construire une connaissance transversale des ressources mobilisées par les activités humaines pour guider le développement d’une économie locale et circulaire. ==== Fonctionnement ==== Sinamet est conçu sur la base d’un noyau logiciel, sur lequel viennent se greffer des modules dont la conception est voulue la plus simple possible. Le noyau intègre un modèle de données générique et les fonctionnalités associées. Les modules sont spécifiques et permettent soit d’intégrer de nouveau jeux de données, soit de réaliser de nouvelles d’analyses (selon des composantes spatiales, temporelles, quantitatives, qualitatives, relative aux acteurs, aux métriques, aux moyens de transport …). Les résultats sont ensuite exportables sous différents formats (graphique, tableur, fichier géographique …). Cette modularité est essentielle pour ne pas limiter les applications à des objectifs préétablis et spécifiques à un formalisme particulier. Au contraire Sinamet, conçu comme une boîte à outil, donne la possibilité de développer de nouvelles analyses transversales. Il est ainsi possible de rassembler dans un ensemble cohérent des données qui décrivent les territoires (population, surface, climat …), les acteurs de ce territoires (type d’activité, nombre d’employés …), les produits (caractéristiques économiques, environnementales, physiques, nomenclatures …) et les flux échangés (origine, destination, quantités) … Les modules peuvent aussi être partagés, de manière à faciliter leur réutilisation et capitaliser les contributions à la construction d’une connaissance territoriale. Les analyses peuvent ainsi être facilement reproduites dans d’autres contextes (spatiaux, temporels, avec d’autres produits …). Sinamet s’adapte aux besoins de deux catégories d’utilisateurs. D’une part, les data analysts ou les géomaticiens ont accès aux outils du noyau pour développer de nouvelles approches en créant simplement des modules. D’autre part, les utilisateurs novices disposent d’une interface graphique leur permettant d’utiliser facilement ces modules pour accéder à une information personnalisée, sans nécessiter de compétence particulière. Finalement Sinamet trouve des applications dans différents domaines. Le prototype a déjà permis d’exploiter des données publiques et privées sur différentes thématiques : énergie (données de facturation ou données locales), déchets, transport de marchandises, ou mobilité. Il peut être utilisé comme outil opérationnel de suivi par des collectivités ou des entreprises, ou comme outil d’analyse par des laboratoires de recherche, des agences d’urbanisme ou des bureaux d’étude. De ce fait, Sinamet constitue la perspective d’une interface commune entre ces acteurs leur permettant d’échanger l’information nécessaire à la coordination territoriale. ==== État de développement ==== Sinamet est le résultat de plusieurs années de recherche scientifique menées au sein du laboratoire LIVE (Université de Strasbourg / CNRS) à travers une thèse financée par l’ADEME. Le développement d’un prototype a permis de montrer sa polyvalence, sa capacité à intégrer des données de sources hétérogènes, et son adéquation pour l’exploration de l’information territoriale. Il constitue ainsi un véritable accélérateur du cycle de l’information et offre de nombreuses possibilités pour accompagner la transition écologique des organisations et des territoires. Afin de poursuivre le développement de Sinamet et son déploiement auprès des acteurs du territoires, la société dynartI/O a été créé début 2021 avec le soutien de la SATT Conectus, du CNRS et de l’Université de Strasbourg. L’objectif est désormais de rassembler des partenaires financeurs et techniques pour soutenir le projet. En cohérence avec nos valeurs et notre usage du numérique, nous souhaitons pouvoir faire de Sinamet un logiciel Open Source. Cela demande toutefois un soutien fort des pouvoirs publics qui seront aussi les premiers bénéficiaires de l’outil. Les structures privées peuvent aussi trouver un intérêt à participer à la conception ce logiciel au service d’un économie locale et circulaire.
avatar

Benoit Ribon