Blog - DEFI-Écologique

De Resilience Territoire


Plateforme de contenus sur la Faune et le Flore

💼 Porté par DEFI-Écologique


Description : Le Blog - DEFI-Écologique est une plateforme qui aborde tous les sujets de faune et de flore sans tenir compte des tendances actuelles du web en matière de contenus (textes excessivement courts, pas trop de sources externes, etc.) et donne la parole à un large panel d'écologues, de chercheurs, de professeurs agrégés, de passionnés, de militants expérimentés et bien d'autres !

Visant un référencement à long terme et favorisant la création de partenariats de visibilité avec des associations, des fédérations, des revues ou encore des institutions, l'objectif de qualité des contenus commence à porter ses fruits avec désormais 80 000 lecteurs uniques par mois.

Mais il nous faut muter (éco-conception) et consolider le projet (disponibilité en temps pour la recherche et la création de contenus) tout en explorant les pistes d'un réel modèle économique pour lequel nous avons commencé à mobiliser notre propre communauté.

Organisations utilisatrice ou intéressée par utiliser la ressource :

Contributeurs :

Défi auquel répond la ressource : 1- Connaissances - Ressources

Autre commun proche : Arboclimat V2, Bio-Scène - Réseau coopératif, J'agis pour la biodiversité dans mon quartier, Valeur Intégrale Evaluée de l'Arbre

Richesse recherchée : Financement, Contributeur - Communauté

Compétences recherchée : Général/Domaines, Général/Critiques

Communauté d'intérêt :

Type de licence ? Creative Commons

Niveau de développement : Disponible et validé

Cloud / Fichiers :

10334391 1594638547463784 2906812648636471778 n.png

Tags : Biodiversité, écosystème contributif

Catégories : Connaissance

Thème : Vulnérabilités/Ecosystémique, Anticipation, Anticipation/Veille, Anticipation/Indicateur, Anticipation/Prospective, Gestion de crise/Protection, Regénération/Innovation

Candidat Appel à Communs : candidat 18 Juin

Référent ADEME :

Référent du commun : Julienh


Les 5 parties ci dessous sont à remplir obligatoirement pour analyser le commun et vous conseiller

Candidat Appel à Communs : candidat 18 Juin

Montant Aide souhaitée (en Euro) à l'Appel à Communs Résilience : 31500

1.Détails du Financement :

Plan de financement

==== Refonte ====

Quitter WordPress et le PHP pour développer une réelle politique "server-less" (site statique), notamment à travers l'utilisation d'un nouveau langage moins gourmand (Go ou Rust). 2500€HT
Allégement du stockage des données, conversion des images dans le respect des nouveaux standards, optimisation des performances et de la sécurité générales.1500€HT

Modification du thème pour respecter des conditions d'éco-conception strictes (limitation exigeante de l'utilisation de scripts, suppression des vidéos, limitation des pictogrammes et images, suppression des ressources tierces, etc.). 2500€HT

Restructurer et importer les données et contenus, actuellement au format WordPress, pour les rendre compatibles et disponibles dans le nouveau CMS. 1000€HT

Audit et migration d'outils de suivi et de maintenance internes, conçus il y a longtemps et adaptés à WordPress. Changement de politique d'utilisation des cookies (impérativement anonymisés désormais) et suppression du suivi des données personnelles. 2000€HT

COÛT TOTAL 9500€HT
Ces coûts sont donc à pondérer budgétairement avec l'investissement temps que le collectif engagera à hauteur de 30% du montant global.

==== Assise du fonctionnement ====

Sont projetés deux jours ETP par semaine de travail de développement et d’assise du fonctionnement en routine :
1. Travaille de rédacteur en chef (recherche d'auteurs, accompagnement à la rédaction, relecture des contenus, suivi, rédaction de contenus propres, recherches partenariales et animation du blog autant que des partenariats). 8000€HT

2. Travaille de valorisation des contenus notamment sur réseaux sociaux, mais surtout sur réseaux de partenaires avec des méthodes de diffusions à assoir. 7000€HT

3. Maintenance technique et développement de toutes les pistes possibles d'entrées financières post-financement des Communs avec déploiement du plan stratégique en la matière, essai, expérimentation et communication sur le sujet pour inscrire publiquement le blog dans la démarche. 7000€HT

COÛT TOTAL 22 000€HT
Ces coûts sont donc à pondérer budgétairement avec l'investissement temps que le collectif engagera à hauteur de 30% du montant global.

Justification de l'éligibilité

Hébergé au sein de la Coopérative d'Activité et d'Emploi (CAE) Antigone à Strasbourg, membre du réseau coopérer pour entreprendre et partie prenante de Cooproduction. SIRET 51858054300024

Financement post Appel à communs

  • Développement de programmes d'affiliation dans les deux sens
  • Recherche de sponsors/mécènes structurels dans les métiers dédiés à la protection de la biodiversité
  • Création d'ebooks spécialisés vendus via le blog pour générer des revenus
  • Développement de produits dérivés
  • Proposition d'articles dits sponsorisés à des structures identifiées
  • Redéfinition et structuration d'un appel aux dons aux particuliers

2.Détails Résilience et Territoire :

==== Impact sur la résilience ==== L'apport et l'accès à la connaissance permettent de facto un changement de rapport à la biodiversité d'une part, mais aussi et surtout un changement de pratique d'autre part.
Cela induit, et nous avons pu le vérifier à de nombreuses reprises et dans de nombreux contextes, la création de comportement porteur de résilience à plusieurs échelles de temps à savoir immédiatement, à court, à moyen et à long terme.

==== Lien et ancrage territorial ==== Il est complexe, au regard de la multitude de sujets abordés, de décrire l'intégralité des liens et ancrages territoriaux. Les liens sont à la fois humains, de structures, d'institutions mais aussi en rapport à certains projets de protection de la biodiversité (comme par exemple les programmes LIFE+). Un de nos articles c'est par exemple déjà transformé en livre dans la célèbre maison d'édition Delachaux et Niestlé, un article du référent sur le sujet ERC du Museum National d'Histoire Naturel a fait boule de neige au point d'interroger sur une LGV en Occitanie, un article sur la vision animale d'un directeur de recherche de l'Inserm a permis la sélection d'une couleur spécifique à un certains type d'insectes pour un produit destiné à les héberger, etc.

==== Description de la communauté dans le Territoire ==== Voici une liste non exhaustive des structures avec lesquelles nous collaborons clairement dans le cadre de ce blog. Elle est à mettre en perspective de nombreuses autres possibilités pour lesquelles nous ne pouvons, en l'état, consacrer assez de temps pour les concrétiser.
Notre gouvernance partagée s'inspire des gouvernances auxquelles nous participons dores et déjà au sein de nos coopératives d'activité et d'emploi (CAE) qui participent d'une réflexion en la matière au niveau national. Fort de ces expériences, nous travaillons également à intégrer les influences de nos partenaires dans nos choix éditoriaux notamment en les consultant et interrogeant régulièrement (exemple : nous avons supprimer un "pop-up" d'inscription à la newsletter qui était perçu comme intrusif ou nous avons signifier qu'un de nos contenus sur la dispersion du loup pouvait être sujet à discussion par nombre d'acteurs dont nos partenaires).

==== Principaux partenaires actuels ====

all4trees - Rédaction d'article
Alternatiba - Visbilité
Antigone - Conseil en gouvernance et coopération
Artenréel - Conseil en gouvernance et coopération
AFIE (Association Française des Ingénieurs Écologues) - Visibilité et rédaction
AFSA (Association Francophone des Soigneurs Animaliers) - Visibilité et rédaction
Bio-Scène - Visibilité
Bioviva- Visibilité et animation réseaux sociaux
Boomforest- Visibilité et rédaction
Canop'Terre - Visibilité et rédaction
Consoglobe - Visibilité, rédaction et futur partenariat commercial affiliation
Curly de Provence - Visibilité et rédaction
ePagine - Visibilité et futur partenariat commercial affiliation
Éveil et Nature - Visibilité et rédaction
FNE - France Nature Environnement - Visibilité, rédaction et partenariat commercial acté
HOP! Biodiversité - Visibilité et rédaction
Hugo Mairelle - Visibilité et rédaction
La Salamandre - Visibilité et futur partenariat commercial affiliation
Jardin Gourmand - Visibilité et rédaction
La Haie Donneurs - Visibilité et rédaction
Haie vive d'Alsace - Visibilité et rédaction
Lanterne - Visibilité et rédaction
Make Rojava Green Again - Visibilité et rédaction
One Voice - Visibilité et rédaction
Ornithomedia - Visibilité, rédaction et futur partenariat commercial affiliation
Passion Entomologie - Visibilité, rédaction et futur partenariat commercial affiliation
Sineu Graff - Visibilité, rédaction et futur partenariat commercial affiliation
SFEPM (Société Française pour l'Étude et la Protection des Mammifères) - Visibilité et rédaction
Tabaki & Co - Visibilité et rédaction
Tela Botanica - Visibilité et rédaction
UPGE (Union Professionnelle du Génie Écologique) - Visibilité et rédaction
Zei - Visibilité et rédaction

3.Détails Impacts environnementaux :

Estimation des Impacts et Gains Environnementaux à court et moyen termes

Refonte éco-conception

Il nous apparaît que quitter WordPress devient un préalable, auquel s’ajouterait un allégement du stockage des données, des images, une limitation exigeante de l’utilisation de scripts et fonctionnalités ainsi que certains choix esthétiques.

Nous n’utiliserions plus que des cookies anonymisés, se détacher du PHP pour utiliser un nouveau langage moins gourmand (Go ou Rust) et développer une réelle politique « server-less » (site statique).

Ce faisant, nous limiterions l’utilisation de statistiques (utiles au démarrage, bien moins intéressantes désormais) ou encore différentes interactions liées aux réseaux sociaux.

Si le gain global est difficile à quantifier en l'état nous pourrons économiser dans les 50% de ressources et 90% de ressources sur les serveurs.

Essaimage

Avec désormais 5 ans d'expériences en matière d'animation du blog nous pouvons affirmer avec conviction l'impact qu'il peut avoir en matière de pratiques, notamment agroécologiques, en matière d'outils pédagogiques (l'Éducation Nationale renvoie à deux de nos articles), en matière de rapport à la nature et tellement d'autres choses...

Le blog nous a permis d'aider des particuliers sur des petits problèmes de faune sauvage, d'aider des collectivités sur des problèmes d'inventaires, d'aider des associations notamment une sur une traduction de japonais antique traitant du renard (et oui...), de mettre en lien des auteurs et des maisons d'édition (un livre a été publié chez Delachaux et Niestlé suite à un article) ou encore de servir de support à une pièce de théâtre au théâtre du Rond Poin à Paris.

Mais ce n'est que la partie émergée car nous transmettons des données de présence d'espèce comme la genette à des structures compétentes comme l'OFB, nous faisons remonter des informations vers des fédérations de protection de la biodiversité, nous mettons en avant des programmes de protection d'espèces qui n'ont jamais tribune, nous faisons découvrir des dispositifs d'État en lien avec la biodiversité, etc.

Nous essayons d'incarner le pas de côté qui permet à tout un chacun sur un territoire de faire lien en ayant de la visibilité.

4.Synthèse du projet de Commun :

Expérience du porteur de Commun dans le domaine

Julien Hoffmann, autodidacte passionné fort de 20 ans d'expériences en rapport avec la faune et la flore a aussi bien travaillé dans le public que le privé ou l'associatif avant de créer le collectif DEFI-Écologique.

D'élevage d'une espèce en danger pour sa réintroduction en passant par le suivi de terrain, la rédaction de contenus biodiversité sur plusieurs plateformes (environ 500 articles), l'élaboration de sentiers d'interprétation ou encore la mise en place de contenus pédagogiques pour des zoos ou des fermes pédagogiques sont autant d'expériences qui affirme son intérêt pour la connaissance.

C'est son cursus d'autodidacte qui l'amène à porter ce Commun avec conviction car, s'il est extrêmement difficile de trouver de l'information de qualité sur la biodiversité, sans elle, la protection de la faune et de la flore ne pourra jamais atteindre le niveau d'efficacité dont elle a besoin.

Informations liées au Commun et au problème identifié

L'accès à la connaissance se faisant désormais grandement par le web, le biais de la valorisation financière des contenus pour avoir la capacité de les publier pèse lourdement sur la qualité générale. Contenus très courts (de 300 à 500 mots), peu de sources pour des raisons de référencement, des mots-clefs imposés par des outils spécialisés tel que Semrush, des mises en formes identique toujours pour des motifs SEO (Search Engine Optimizatio).

Tout ceci devient tellement contraignant que certains sujets n'ont pas droit de citer, que d'autres ne sont jamais vraiment fouillés, que beaucoup sont des presque "copier/coller" et que les aberrations se multiplient jusqu'à de gigantesques plateformes utilisant sciemment des mots-clefs avec des fautes d'orthographes car c'est ce que les gens cherchent sur les moteurs de recherche.

Stop. Nous réalisons des contenus longs (de 1500 à 3000 mots), nous mettons les sources de tous nos propos, nous visons un référencement naturel au long court mais n'utilisons les mots-clefs que quand c'est nécessaire et utile, sinon ce sera toujours le sujet qui prime !

Description des actions, livrables et planning associé en proposant des points de passage

* 3 mois > Mise en place de la nouvelle mouture éco-conçue de la plateforme avec article dédié sur la plateforme pour faire connaître l'appel à Communs et nos objectifs de participation

* 6 mois > Affirmation du rythme de publication après avoir stimulé la communauté de rédacteurs et les différents acteurs partenariaux potentiels et lancement de toutes les pistes de financements post appel à Communs

* 9 mois > Bilan d'étape et réajustement autant dans le fonctionnement "en routine" de la plateforme que dans la mise en place et l'animation de toutes les pistes de financement post appel à Communs

* 12 mois > Bilan et perspectives avec de nouveaux réajustement si nécessaire tout en soulignant les nouvelles pistes qui auraient pu émerger du fait d'avoir participer à un tel appel en publiant un article sur notre plateforme pour porter la chose à la connaissance des lecteurs

Taille de la communauté de contributeurs et d'utilisateurs impliquée

La plateforme DEFI-Écologique compte actuellement 14 500 abonnés, draine environ 2 000 lecteurs uniques par jour, réuni déjà 91 auteurs de tous bords, a aggloméré plus d'une quinzaine de partenariats de visibilité comme par exemple avec Tela Botanica (le plus grand réseau de botanistes de France avec plus de 50 000 personnes), l'Association Française de Génie Écologique ou la Société Française d'Étude et de Protection des Mammifères.

Estimation du Rapport Coût / Impact du Commun dans le domaine de la résilience

L'accès à la connaissance (générale, technique, réglementaire, stratégique) et ce qu'elle engendre est difficilement quantifiable mais, de commentaires sur la plateforme, en mails, en coups de téléphones en passant par les interactions sur les réseaux sociaux ce sont plusieurs milliers de signaux annuels en la matière.

Si l'on prend basiquement les 800 000 pages vues par an pour un investissement des Communs de l'ordre de 70% des 31 500€HT dont nous aurions nécessité, soit 22 050€HT, nous arrivons à un rapport de moins de 0.03cts par page d'information lue.

Commun et Intérêt Général

De nombreuses structures comme la Fondation sur la recherche pour la biodiversité ou même l'Office Français de l'a Biodiversité s'accordent à dire quand, sans connaissance, nous ne pourrons en aucun cas arriver à affronter les problématiques environnementales qui nous attendent.

Mettre à la portée de tous une information objective et sourcée, fiable et émanent de personnes avec lesquelles il est en plus possible d'échanger via le système de commentaires, c'est donner les moyens à tout un chacun autant d'être au fait que de participer !

5.Autodiagnostic :

Le problème est-il défini ? seul ou par plusieurs personnes ?
Le problème consiste en un besoin de financement afin de structurer un modèle économique à même de pérenniser la plateforme tout en permettant un meilleur fonctionnement (publications régulières, valorisations des contenus et donc des auteurs et des acteurs, etc.).
Tous les membres du collectifs DEFI-Écologique pointe la problématique, mais la communauté actuelle de lecteur en a également fait état à travers un article avec une trentaine de retours et de soutiens à la démarche.

Y a-t-il d’autres contributeurs prêts à travailler sur ce Commun ?
Pas en l'État de l'art.

Préciser la compréhension du contexte, la définition considérée de la résilience et l'impact du Commun sur le défi considéré Le contexte principal est la difficulté d'accès à la connaissance de manière globale, mais plus précisément sur le web.
La résilience contextualisée et l'impact du projet de blog sur la faune et la flore est la capacité de tout un chacun à connaître le fonctionnement de la biodiversité dans divers contextes pour éviter qu'elle ne s'effondre totalement et lui donner les moyens de reprendre sa place.

Est-ce que les contributeurs sont structurés via une association, entreprise pour recevoir des financements ?
Oui

Est ce que les besoins sont exprimables pour développer le commun ?
Oui

Le projet de commun s’attachera à développer un ancrage territorial (en France ou dans le monde francophone), en lien si possible avec une collectivité
Comme explicité plus haut, nous développons des relations fortes avec nombres de structures notamment d'État et apportons des informations aussi bien pour les collectivités (exemple : article du référent national sur les mesures compensatoires ou d'un écologue confirmé sur la manière de réaliser un Atlas de la Biodiversité Communale quand une collectivité le souhaite).

Le projet de commun sera collaboratif, avec des consortiums non seulement interdisciplinaires, mais ouverts aux acteurs et aux parties prenantes des sphères économiques, associatives ou publiques, lorsque cela sera pertinent
C'est l'essence même de notre plateforme depuis le début !

Quels sont les besoins à ce jour pour passer à l'étape suivante  :

  • Des contributeurs et d’autres parties prenantes,
  • Accès à des financement


Liste des CR d'atelier en lien avec ce Commun Blog - DEFI-Écologique: aucun pour le moment


Suivi des actions

Search actions Add an action See this page for more information
Open
+ A faire0
+ En cours0
+ Fait0