Utilisateur:Matthieu

De Resilience Territoire
LESCHAUDRONNERIES 2.jpg
Les Chaudronneries
Les Chaudronneries est un lieu dédié aux enjeux de transformations sociétales, économiques et écologiques. Ancienne friche industrielle basée en Quartier Politique de la Ville (Montreuil 93), il regroupe des entreprises, des associations, des chercheurs et des groupes d’habitants dont les actions répondent à des problématiques et contextes contemporains. Ici, designers, anthropologues, urbanistes, développeurs, boulanger, chorégraphes, paysagistes, ingénieurs, graphistes, journalistes, éditeurs (...) coordonnent leur savoirs, savoir-faire et réseaux. Un programme annuel d’ateliers, de recherches, d’expérimentations et de rencontres permet de mettre en synergie tous ces acteurs. Ils se réunissent également régulièrement pour le compte de collectivités, d’entreprises, d’ associations, d’habitants et d’usagers dans une dynamique de co-développement et de co-recherche. A l’échelle locale, les coopérations entre acteurs de pratiques et de milieux différents permettent de produire des réponses à la fois précises et créatives - elles apportent de nouvelles perspectives de développement solidaires et durables, aux territoires et aux personnes. L’établissement a été conçu dans ce sens, il est un environnement ouvert offrant des supports méthodologiques et organisationnels pour oeuvrer et se questionner à l’échelle de son quartier, sa ville, sa région. Pour ce faire, l’association les Chaudronneries a mis en place des outils de médiation et de facilitation collective pour garantir une meilleure implication et une haute qualité relationnelle des parties prenantes. Ensemble, nous travaillons à transmettre et à mettre à disposition nos connaissances, savoirs et savoir-faire au fur à à mesure qu’ils se construisent.
avatar

Matthieu Marchal

TYPOGRAMME.jpg
Mise en Quarantaine Citoyenne
Les Mises en Quarantaine Citoyennes ont pour vocation d'interroger collectivement nos modes de vies et de pratiques. Elles visent à comprendre le fonctionnement et les enjeux écologiques enchevêtrés dans les objets quicomposent nos vies. Chaque objet est décortiqué via des processus inspirés des "conférences citoyennes" ou "forums hybrides". Sur une année, à travers des temps d'enquêtes, de documentation, d'expériences collectives et d'événements publics, les Mises en Quarantaine Citoyennes déconstruisent plus particulièrement les objets qui semblent poser problème socialement, économiquement et écologiquement parlant. Ainsi, les objets suivants peuvent par exemple y être décortiqués : le smartphone, la monnaie, un aliment, la voiture, un vêtement, un média… Co-organisés et co-conçus avec les habitants et acteurs locaux, ces processus visent à développer collectivement notre esprit critique et nos capacités d'analyse pour nous donner les moyens d’agir avec pertinence et précision sur nos environnements quotidiens. Le projet répond également à la difficulté que nous avons de nous orienter dans les innombrable flux d'information que nous recevons au quotidien à travers les médias, les politiques et les scientifiques. Nous pensons que les transitions écologiques (sociale, économique et environnementale en particulier) ne se feront pas sans une construction commune des grilles de lecture et d'analyse. Le projet de commun est donc de développer une méthodologie d'analyse collective basée sur des dispositifs issu d'une approche de Design et sur le croisement de savoirs complémentaires (en terme d'usages, de perceptions, d'intérêts, d'expériences, de cultures notamment). Explication des complémentarités de savoirs plus bas dans la rubrique "autodiagnostic". La méthodologie est autant basée sur la connaissance par le savoir que par la pratique et par le détournement.
avatar

Matthieu Marchal