TerriSTORY® : Différence entre versions

De Resilience Territoire
 
(44 révisions intermédiaires par 3 utilisateurs non affichées)
Ligne 3 : Ligne 3 :
 
|Main_Picture=logo_TerriSTORY.png
 
|Main_Picture=logo_TerriSTORY.png
 
|url=https://terristory.fr/
 
|url=https://terristory.fr/
|description='''Outil partenarial d'aide au pilotage de la transition des territoires.'''
+
|description=''' TerriSTORY® : Outil partenarial d'aide au pilotage de la transition des territoires.'''
  
Outil en libre accès, TerriSTORY® met à disposition des données de référence afin d’aider les acteurs territoriaux à identifier les ressources et les leviers d’actions prioritaires du territoire pour construire, suivre et évaluer leur trajectoire de transition.
+
Outil en libre accès, [https://terristory.fr/ TerriSTORY®] met à disposition des données de référence afin d’aider les acteurs territoriaux à piloter leur trajectoire de transition.
  
 
Pédagogique et mobilisateur, il permet d’engager un dialogue entre parties prenantes des territoires autour d’objectifs et d’ambitions partagés.
 
Pédagogique et mobilisateur, il permet d’engager un dialogue entre parties prenantes des territoires autour d’objectifs et d’ambitions partagés.
  
Grâce à une interface de visualisation dynamique et interactive, TerriSTORY® permet de comprendre son territoire, d’identifier ses potentiels et les leviers d’actions prioritaires. Sur la base de cette analyse, l’outil propose de simuler des scénarios prospectifs en mesurant leurs impacts socio-économiques et environnementaux pour construire une trajectoire territoriale à la hauteur des enjeux.
+
Grâce à une interface de visualisation dynamique et interactive, TerriSTORY® permet de comprendre son territoire, d’identifier ses potentiels et leviers d’actions prioritaires. Sur la base de cette analyse, l’outil propose de simuler des scénarios prospectifs en mesurant leurs impacts socio-économiques et environnementaux pour construire une trajectoire territoriale à la hauteur des enjeux.
  
TerriSTORY® est un support d’animation territoriale idéal pour organiser le dialogue entre parties prenantes au sein d’un territoire dans une logique de projet territorial partagé.
 
  
TerriSTORY® se voit comme une approche concrète aux enjeux d’harmonisation et d’agrégation des objectifs multi-niveaux.
+
'''TerriSTORY® c’est :'''
  
TerriSTORY® est un projet collaboratif, co-construit avec les territoires et porté par une communauté d’acteurs.
+
un support d’animation territoriale idéal pour organiser le dialogue entre parties prenantes au sein d’un territoire et entre territoires dans une logique de projet territorial partagé,
  
TerriSTORY® s’appuie sur des données publiques et multi-sources, issues de l’INSEE, de l’IGN, des services de l’État, de plateformes Open data, des observatoires régionaux,
+
• une réponse concrète aux enjeux d’harmonisation et d’agrégation des objectifs multi-niveaux,
  
L’outil a été créé en 2018, en Auvergne-Rhône-Alpes, à l’initiative de l’agence régionale Auvergne-Rhône-Alpes Énergie Environnement (AURA-EE) et avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de l’ADEME.
+
• un projet collaboratif, co-construit avec les territoires et porté par une communauté d’acteurs engagés dans des missions de service public ou d'intérêt général.
  
TerriSTORY® est un outil évolutif proposant régulièrement de nouvelles fonctionnalités et des mises à jour de données pour répondre au mieux aux besoins des collectivités.
 
  
Depuis 2020, TerriSTORY® est un projet porté par une communauté ouverte d’acteurs publics et d’intérêt général engagés face au défi climatique afin que les données soient gérées comme un bien commun. La signature d'un accord de Consortium, aux Assises de l’énergie, en janvier 2020, a officialisé le partenariat entre les différents membres du projet. La mise en place d’une nouvelle gouvernance permet ainsi le déploiement de l’outil TerriSTORY® dans d’autres régions et favorise la mutualisation des moyens pour le développement de nouvelles fonctionnalités et la mise à disposition de données complémentaires pour chacune des régions où l’outil est déployé.
+
L'outil s’appuie sur des données publiques et multi-sources, issues de l’INSEE, de l’IGN, des services de l’État, de plateformes Open data, des observatoires régionaux, …
  
Au 01/02/2021, les membres du Consortium TerriSTORY® sont :
+
Outil évolutif, TerriSTORY® propose régulièrement de nouvelles fonctionnalités et mises à jour de données pour répondre au mieux aux besoins des collectivités.
  
• AREC Nouvelle-Aquitaine : Agence au service de la transition énergétique des territoires en région Nouvelle-Aquitaine.
 
  
• AREC Occitanie :  Agence au service de la transition énergétique des territoires en région Occitanie.
+
Il a été créé en 2018, en Auvergne-Rhône-Alpes, à l’initiative de l’agence régionale Auvergne-Rhône-Alpes Énergie Environnement (AURA-EE) et avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de l’ADEME.
  
• AURA-EE : Agence au service de la transition énergétique des territoires en région Auvergne-Rhône-Alpes.  
+
Depuis 2020, TerriSTORY® est un projet porté par une communauté ouverte d’acteurs publics et d’intérêt général engagés face au défi climatique afin que les données soient gérées comme un bien commun. La signature d'un accord de Consortium, aux Assises de la transition énergétique, en janvier 2020, a officialisé le partenariat entre les différents membres du projet.
 +
La mise en place de cette nouvelle gouvernance permet ainsi le déploiement de l’outil TerriSTORY® dans d’autres régions et favorise la mutualisation des moyens pour le développement de nouvelles fonctionnalités et la mise à disposition de données complémentaires pour chacune des régions où l’outil est déployé.
  
• La Région Bretagne.
+
Au 04/11/2021, les membres du Consortium TerriSTORY® sont :
 +
 
 +
[https://www.arec-nouvelleaquitaine.com/ AREC Nouvelle-Aquitaine] : Agence au service de la transition énergétique des territoires en région Nouvelle-Aquitaine.
 +
 
 +
• [https://www.arec-occitanie.fr/ AREC Occitanie] :  Agence au service de la transition énergétique des territoires en région Occitanie.
 +
 
 +
• [https://www.auvergnerhonealpes-ee.fr/ AURA-EE] : Agence au service de la transition énergétique et écologique des territoires en région Auvergne-Rhône-Alpes.
 +
 
 +
• [https://www.bretagne.bzh/ La Région Bretagne].
 
   
 
   
• TEO : Observatoire de la transition énergétique et écologique en région Pays de la Loire.
+
[https://teo-paysdelaloire.fr/ TEO] : Observatoire de la transition énergétique et écologique en région Pays de la Loire.
 +
 
 +
• L’[https://www.aue.corsica/ Agence d’aménagement durable, d’urbanisme et d’énergie de la Corse].
 +
 
 +
• [https://atmo-france.org/ Fédération Atmo France] : fédère un réseau de 18 Associations Agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA) qui poursuivent un objectif d’intérêt général : contribuer, aux côtés des autres acteurs nationaux, à doter la France d’un dispositif assurant la surveillance de la qualité de l’air et l’évaluation des actions visant à l’améliorer.
 +
 
 +
• [https://rare.fr/ Réseau des agences régionales de l’énergie et de l’environnement] (RARE) : fédère les agences et les structures qui agissent sur des missions d’intérêt général, dans le domaine du développement durable.
 +
 
 +
• [https://www.inria.fr/fr INRIA] : institut national de recherche en sciences et technologies du numérique mène des recherches fondamentales et appliquées dans des domaines scientifiques de pointe comme les réseaux et la sécurité des logiciels.
 +
 
 +
• [https://www.rte-france.com/ RTE] : gestionnaire de réseau de transport français responsable du réseau public de transport d'électricité haute tension en France métropolitaine.
 +
 
 +
• [https://www.enedis.fr/ ENEDIS] : gestionnaire du réseau public de distribution d’électricité couvrant la majorité du territoire national.
 +
 
 +
• [https://www.grdf.fr/ GRDF] : principal distributeur de gaz naturel en France et en Europe.
 +
 
 +
• [https://www.grtgaz.com/ GRTGaz] : principal gestionnaire du réseau de transport de gaz en France.
 +
 
 +
 
 +
'''Un outil évolutif, basé sur les besoins des territoires, dans les 6 régions représentées'''
 +
 
 +
Depuis le début de la démarche en Auvergne-Rhône-Alpes, la structure initiatrice de TerriSTORY® est à l’écoute des besoins des utilisateurs pour bien comprendre les attentes des territoires et des acteurs qui l’utilisent.  
  
• Fédération Atmo France : fédère un réseau de 18 Associations Agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA) qui poursuivent un objectif d’intérêt général : contribuer, aux côtés des autres acteurs nationaux, à doter la France d’un dispositif assurant la surveillance de la qualité de l’air et l’évaluation des actions visant à l’améliorer.
+
Lors du développement de TerriSTORY®, un club des collectivités pilotes (10 territoires en Auvergne-Rhône-Alpes), motrices et convaincues par l’outil a été mis en place pour co-construire l’outil, l’adapter à leurs besoins et identifier leurs attentes.  
  
• Réseau des agences régionales de l’énergie et de l’environnement (RARE) : fédère les agences et les structures qui agissent sur des missions d’intérêt général, dans le domaine du développement durable.
+
Le lien utilisateur est maintenant porté dans chaque région par la structure en charge du déploiement régional, et peut prendre des formes variées.  
  
• INRIA : institut national de recherche en sciences et technologies du numérique mène des recherches fondamentales et appliquées dans des domaines scientifiques de pointe comme les réseaux et la sécurité des logiciels.
+
En Auvergne-Rhône-Alpes, différents temps d’échange avec les utilisateurs ont été mis en place :
  
RTE : gestionnaire de réseau de transport français responsable du réseau public de transport d'électricité haute tension en France métropolitaine.
+
le club utilisateurs, ouvert à tous les usagers, se réunit 2 fois par an pour échanger sur l’usage de l’outil et faire remonter les besoins et attentes complémentaires,
  
ENEDIS : gestionnaire du réseau public de distribution d’électricité couvrant la majorité du territoire national.
+
les cafés démo, d’une 1/2h tous les 1ers vendredis du mois, sont un espace de dialogue autour de l’utilisation de l’outil : présentation de nouveautés, réponses aux interrogations, retours d’expériences, besoins complémentaires,…
  
GRDF : principal distributeur de gaz naturel en France et en Europe.
+
le comité régional TEPOS, regroupant les TEPOSCV de la région, propose annuellement un temps d’échange avec les collectivités autour de TerriSTORY® et notamment des ateliers thématiques pour faire émerger des besoins d’évolution de l’outil,
 +
 
 +
• des échanges ponctuels avec certains territoires.
 +
 
 +
L’ensemble de ces temps d’échanges, dans les différentes régions, permet de faire remonter les besoins utilisateurs, et de nourrir la feuille de route de développement de l’outil.
 +
 
 +
En Occitanie, des formations ont été mises en place pour accompagner les utilisateurs dans leur prise en main de l’outil.
 +
 
 +
 
 +
'''D’un outil accessible à tous, à la mise à en place d’un Commun'''
 +
 
 +
Le Consortium TerriSTORY®, réunissant des acteurs ayant une mission de service public ou d’intérêt général, ont acté, en août 2021, le passage de l’outil en open-source. La licence a-GPL V3 a ainsi été retenue.
 +
 
 +
Au-delà de cette ouverture du code, il convient d’organiser la mise en place d’une communauté élargie.
 +
 
 +
Actuellement, la communauté autour de TerriSTORY® est constituée d’une part par les membres du Consortium, partageant le code et contribuant aux évolutions de l’outil, et d’autre part par les utilisateurs. L’ouverture en open-source permet d’accueillir les contributions d’autres acteurs et de répondre ainsi à l’intérêt déjà exprimé par certains acteurs privés notamment. Il conviendra cependant d’organiser l’évolution de la gouvernance du projet, et de définir l’articulation entre la gouvernance du Consortium d’une part et l’animation de la communauté open-source d’autre part.
 +
 
 +
Le projet, déposé dans le cadre de l’appel à Communs, a pour objectif de soutenir cette démarche de mise en place du Commun, en se focalisant sur le volet Mobilités de l’outil.  
  
• GRTGaz : principal gestionnaire du réseau de transport de gaz en France.
 
  
  
 
'''Le volet Mobilités'''
 
'''Le volet Mobilités'''
 +
 +
'''A – Des développements destinés à faciliter l’appropriation de cette thématique par les territoires'''
  
 
Aujourd’hui, les partenaires du projet souhaitent développer le volet Mobilités de l’outil pour :  
 
Aujourd’hui, les partenaires du projet souhaitent développer le volet Mobilités de l’outil pour :  
  
• Accompagner les territoires dans la mise en œuvre de leur stratégie mobilité pour développer la mobilité active et réduire la part de la voiture dans les déplacements.
+
• Accompagner les territoires dans la mise en œuvre de leur stratégie de mobilité,
• Passer de l’état des lieux de la mobilité sur mon territoire à une stratégie opérationnelle pour répondre aux enjeux de mobilité de mon territoire.
+
 
 +
• Passer de l’état des lieux de la mobilité sur un territoire à une stratégie opérationnelle pour répondre aux enjeux de mobilité du territoire.
  
 
Responsable d’un tiers des émissions de gaz à effets de serre en France, d’émissions de polluants et de nuisances (sonores, embouteillages), la mobilité représente un enjeu clé pour les territoires.
 
Responsable d’un tiers des émissions de gaz à effets de serre en France, d’émissions de polluants et de nuisances (sonores, embouteillages), la mobilité représente un enjeu clé pour les territoires.
  
Le volet Mobilités du commun TerriSTORY® ambitionne d’accompagner les territoires pour développer la mobilité active et réduire la part de la voiture dans les déplacements.  
+
Le volet Mobilités du Commun TerriSTORY® ambitionne d’accompagner les territoires pour développer la mobilité active et réduire la part de la voiture dans les déplacements.  
  
 
Cela rejoint les ambitions de la stratégie Transports et Mobilité de l’ADEME qui vise à :
 
Cela rejoint les ambitions de la stratégie Transports et Mobilité de l’ADEME qui vise à :
• Comprendre et agir sur la demande et les comportements (maîtriser)
+
 
• Favoriser les modes les plus économes et favorables à l’environnement (reporter)
+
• Comprendre et agir sur la demande et les comportements (maîtriser),
 +
 
 +
• Favoriser les modes les plus économes et favorables à l’environnement (reporter),
 +
 
 
• Améliorer l’existant pour limiter son impact sur l’environnement (optimiser).
 
• Améliorer l’existant pour limiter son impact sur l’environnement (optimiser).
  
Pour atteindre cet objectif, le commun TerriSTORY® intégrera un volet Mobilités.  
+
Pour atteindre cet objectif, le Commun TerriSTORY® intégrera un volet Mobilités.  
L’objectif du volet Mobilités du commun TerriSTORY® est d’aller plus loin dans l’expérience utilisateur et de l’accompagner dans la définition d’actions concrètes à mettre en place sur son territoire.   
+
L’objectif du volet Mobilités du Commun TerriSTORY® est d’aller plus loin dans l’expérience utilisateur et de l’accompagner dans la définition d’actions concrètes à mettre en place sur son territoire.   
 
Une vision synthétique des enjeux clés liés à la mobilité lui sera proposé, l’aidant à identifier les leviers pour faciliter le passage à l’action.
 
Une vision synthétique des enjeux clés liés à la mobilité lui sera proposé, l’aidant à identifier les leviers pour faciliter le passage à l’action.
Le volet Mobilités, que nous souhaitons intégrer dans TerriSTORY®, vise à proposer un cheminement utilisateur, partant de l’état actuel de la mobilité sur un territoire défini à travers un tableau de bord mobilité personnalisé.
 
Il s’agit d’obtenir une vision globale de la mobilité au travers d’indicateurs clés et de définir à travers la fonctionnalité construction de stratégie territoriale un plan d’actions et une vision actualisée des impacts des politiques mises en œuvre.
 
  
Ce commun pourra être intégré à l’ensemble des régions membres du consortium TerriSTORY®  
+
La communauté déjà existante autour de TerriSTORY® et celle à venir avec le passage de l’outil en open-source permettra d’affiner notre compréhension des enjeux auxquels les territoires font face au quotidien en lien avec cette thématique et d’y répondre avec davantage de précision.
L’ouverture du code permet à d’autres acteurs de récupérer et adapter les modules existants permettant, à travers le choix de la licence (en cours de finalisation), un partage de ces évolutions à l’ensemble de la communauté.
+
 
 +
Ce volet pourra être intégré à l’ensemble des versions régionales déployées par les membres du Consortium TerriSTORY®. L’ouverture du code autorisera d’autres acteurs à récupérer et adapter les modules existants permettant, à travers le choix de la licence aGPL, un partage de ces évolutions à l’ensemble de la communauté. La communauté autour de l’appel à Communs permet de faire le lien avec d’autres Communs et voir si des synergies existent (premier échange avec Maël Bordas du Commun Diagnostic Mobilité sur nos démarches respectives).
 +
 
 +
Une ébauche permettant de visualiser ce nouveau cheminement utilisateur vous est proposée ci-dessous, elle sera amenée à évoluer au gré des discussions avec la communauté d’acteurs intéressés par ce Commun.
 +
 
 +
 
 +
'''B – Guider les utilisateurs dans la manipulation des différentes parties de l’application'''
 +
 
 +
L’idée est d’aider l’utilisateur à naviguer entre les différentes parties de l’application pour construire et piloter sa stratégie mobilités.
 +
 
 +
Ainsi, il sera guidé de la manière suivante :
 +
 
 +
• Identification des premiers leviers d’action au moyen du module de visualisation cartographique d’indicateurs,
 +
 
 +
• Vision synthétique des principales caractéristiques du territoire au moyen de tableaux de bord,
 +
 
 +
• Construction d’une stratégie avec proposition d’actions sur la mobilité pour répondre aux enjeux identifiés à l’aide des données visualisées précédemment.  
  
Une ébauche permettant de visualiser ce nouveau cheminement utilisateur vous est proposée ci-dessous, elle sera amenée à évoluer au grès des discussions avec la communauté d’acteurs intéressés par ce commun.
 
  
L’utilisateur cheminera de la façon suivante dans TerriSTORY® pour visualiser son territoire et définir ensuite une stratégie adaptée à ses besoins d’évolution.
+
L’utilisateur cheminera, pour définir une stratégie sur la mobilité adaptée à ses besoins d’évolution, de la façon suivante dans TerriSTORY® :
  
 
[[Fichier:Image7.jpg|aucun|centré]]
 
[[Fichier:Image7.jpg|aucun|centré]]
 +
  
  
 
Une fois le territoire sélectionné, l’utilisateur pourra prendre connaissance de la situation actuelle de la mobilité au travers d’indicateurs clés identifiés.
 
Une fois le territoire sélectionné, l’utilisateur pourra prendre connaissance de la situation actuelle de la mobilité au travers d’indicateurs clés identifiés.
  
[[Fichier:I2.jpg|centré|EXEMPLE DE TABLEAU DE BORD MOBILITE (HYPOTHESE/NON DEFINIE POUR LE MOMENT)]]
+
[[Fichier:I2.jpg|centré]]
  
  
Puis d’affiner sa vision du territoire à l’aide d’indicateurs plus détaillés.
+
''Exemple de tableau de bord Mobilités (Hypothèse/non définie pour le moment)''
  
[[Fichier:I3.jpg|vignette|INDICATEURS EXISTANT QUI SERONT COMPLETES PAR DE NOUVEAUX INDICATEURS MOBILITES]]
 
  
Pour enfin, être guidé dans la définition de son plan d’actions au travers de fiches diagnostiques (ou fiches actions) préexistantes (prédéfinies) qui lui sont proposées et visualiser de façon dynamique l’impact des actions mises en œuvre.
+
Ce tableau de bord mobilités pourra lui permettre d’accéder, pour chaque indicateur à :
  
[[Fichier:I4.jpg|centré|EXEMPLE DE FICHE ACTION (HYPOTHÈSE/NON DÉFINIE POUR LE MOMENT)]]
+
• Une analyse plus précise des indicateurs (via un bouton « loupe »),
  
Pour illustrer cela, le tableau de bord Mobilités servirait de point d’entrée permettant de naviguer facilement au travers des différentes fonctionnalités de TerriSTORY® proposées.
+
• L’aide à l’élaboration d’une stratégie mobilités d’autre part (via un bouton « agir »),
  
• La loupe permet d’accéder à un jeu d’indicateurs liés à la thématique.
+
• La visualisation de l’impact de la stratégie mobilité qu’il définira, de façon synthétique (via un bouton « appliquer une stratégie territoriale »).
• Le « bouton » AGIR permet d’accéder à la partie stratégie territoriale au travers d’une fiche didactique dont sont issues une liste d’actions structurantes facilitant la conception d’un plan d’actions.  
 
• Appliquer une stratégie territoriale permet de visualiser l’impact de ses actions et obtenir une vision
 
  
 
[[Fichier:I5.jpg|centré]]
 
[[Fichier:I5.jpg|centré]]
 +
 +
 +
A noter, que si un tableau de bord Mobilités sera proposé par défaut à l’utilisateur, l’application permet à chaque utilisateur de créer son tableau de bord personnalisé.
 +
 +
L’utilisateur pourra affiner son état des lieux de la mobilité du territoire à l’aide d’indicateurs plus détaillés.
 +
 +
[[Fichier:I3.jpg|centré]]
 +
 +
 +
''Indicateurs existants qui seront complétés par de nouveaux indicateurs Mobilités''
 +
 +
 +
Pour être guidé dans la définition de son plan d’actions, il sera possible d’accéder à des fiches "didactiques" (ou fiches actions) préexistantes (prédéfinies) qui lui seront proposées pour travailler sur différents leviers et visualiser de façon dynamique l’impact des actions mises en œuvre.
 +
 +
[[Fichier:I4.jpg|centré]]
 +
 +
 +
''Exemple de fiche action ((Hypothèse/non définie pour le moment)''
 +
 +
 +
'''C – Renforcer la possibilité de collaborer avec d’autres utilisateurs'''
 +
 +
Les utilisateurs disposent de plusieurs solutions pour travailler en collaboration avec TerriSTORY® en partageant :
 +
 +
• Une stratégie territoriale à un autre utilisateur ou de la rendre publique, c’est-à-dire accessible par toutes les personnes qui disposent d’un compte utilisateur (les comptes utilisateurs sont gratuits et validés par les structures en charge du déploiement dans chacune des régions),
 +
 +
• Un tableau de bord personnalisé en communiquant l’URL correspondante à n’importe quelle personne qui souhaite le consulter. Un administrateur en région peut également le rendre public (consultable par tous les utilisateurs : ex Tableau de bord indicateurs clés en Auvergne-Rhône-Alpes).
 +
 +
Afin de renforcer le travail en équipe, nous prévoyons la possibilité de rendre partageable la création de tableaux de bord personnalisés entre plusieurs comptes utilisateurs. Ainsi, ils seront en mesure co-élaborer un tableau de bord Commun, de comparer les résultats obtenus sur des territoires différents puis d’établir des stratégies (également partageables) à partir de ces diagnostics.
 +
 +
 +
'''Ouverture, appropriation de l’outil et du code et contribution par d’autres acteurs'''
 +
 +
Afin de mobiliser autant de ressources que possible pour le développement du volet Mobilités et de l’application en général, il est prévu d’ouvrir le code à tous et d’en faciliter l’appropriation et donc l’évolution.
 +
 +
Cela permettra en outre à des acteurs privés qui disposent de données sur la mobilité de contribuer à la dynamique du projet sans pour autant faire partie du Consortium.
 +
 +
'''A – Ouverture du code et dynamique Open-Source'''
 +
 +
Cette partie consiste à ouvrir le code afin d’impliquer dans la dynamique des acteurs de tous types dont les compétences sont variées dans une logique de complémentarité et de transversalité sans pour autant les faire adhérer au Consortium. La licence sous laquelle le code sera prochainement diffusé a déjà été choisie : il s’agit de la licence aGPL v3. Désormais, il reste encore à rendre possible l’appropriation d’un code complexe à de potentiels contributeurs.
 +
 +
Pour cela, il faut :
 +
 +
• Documenter les parties du code de l’application qui ne le sont pas encore sous forme de commentaires,
 +
 +
• Optimiser et clarifier certaines parties du code de l’application (refonte de certaines parties),
 +
 +
• Rédiger un manuel chargé de décrire en détail le modèle de données sur lequel est fondé l’application, les dépendances logicielles et comment le code est structuré (architecture de classe),
 +
 +
• Rédiger un manuel destiné à décrire la procédure pour contribuer (inscription à la plateforme de gestion de version de code GitLab, utilisation de cette dernière, règles et bonnes pratiques en termes de gestion de projet etc.),
 +
 +
• Produire un script d’installation automatique de TerriSTORY® (à partir d’une base de données fictives afin de ne pas diffuser de données confidentielles) et le documenter,
 +
 +
• Accompagner les potentiels contributeurs dans leur démarche et les faire monter en compétence sur l’appropriation du code source et des bonnes pratiques de gestion de projet.
 +
 +
 +
'''B – Une ouverture favorable à l’acquisition et intégration de nouvelles données sur la mobilité dans TerriSTORY®'''
 +
 +
Certains acteurs privés ont récemment manifesté leur intérêt pour TerriSTORY® et disposent de données sur la mobilité potentiellement intéressantes pour les territoires qu’ils pourraient diffuser gratuitement dans l’application. Cependant, en tant qu’acteur privé à but lucratif et sans mission de service public ou d’intérêt général, cette structure ne peut faire partie du Consortium. Or, l’ouverture du code source de TerriSTORY® représente un moyen intéressant pour la faire contribuer à la dynamique du projet et son évolution notamment sur la thématique de la mobilité.
 +
 +
Ces acteurs seront accompagnés dans leur démarche par Auvergne-Rhône-Alpes Énergie Environnement sur la manière dont ils devront contribuer, le format des données attendu par l’application ou encore sur le fonctionnement de son code source. Ils travailleront en étroite collaboration avec Auvergne-Rhône-Alpes Énergie Environnement et les autres partenaires du Consortium afin que les développements réalisés répondent aux besoins des territoires sur les thématiques de la mobilité.
 
|Tags=territoires, diagnostic, objectif, évaluation, connaissance, mobilité, prospective, transition écologique, python, JavaScript
 
|Tags=territoires, diagnostic, objectif, évaluation, connaissance, mobilité, prospective, transition écologique, python, JavaScript
 
|commonscategorie=Logiciel, Données, Connaissance
 
|commonscategorie=Logiciel, Données, Connaissance
 
|Theme=Général,Général/Approches,Général/Enjeux,Anticipation,Anticipation/Indicateur,Anticipation/Prospective
 
|Theme=Général,Général/Approches,Général/Enjeux,Anticipation,Anticipation/Indicateur,Anticipation/Prospective
|from=Auvergne-Rhône-Alpes Energie Environnement (AURA-EE), RARE
+
|from=Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, Auvergne-Rhône-Alpes Energie Environnement (AURA-EE), RARE
 
|contributeurs=Jcvignoud, Marlenegeneyne, Pyalamas
 
|contributeurs=Jcvignoud, Marlenegeneyne, Pyalamas
 
|referent=Jcvignoud, Marlenegeneyne, Pyalamas
 
|referent=Jcvignoud, Marlenegeneyne, Pyalamas
 
|challenge=1- Connaissances - Ressources, 2- Objectifs et Diagnostic, A- Mobilités et logistiques
 
|challenge=1- Connaissances - Ressources, 2- Objectifs et Diagnostic, A- Mobilités et logistiques
 +
|othercommon=Diagnostic Mobilité
 +
|Richesse=Financement, Conseil Expertise, Contributeur - Communauté
 +
|licence=GNU Affero General Public License
 +
|aac=candidat 5 Nov
 +
|aide=51975
 +
|complement_fi=[[Fichier:Planning 2.png|200px|vignette]]
 +
 +
L'ensemble des actions à mener dans le cadre du volet Mobilité du Commun TerriSTORY® sont les suivantes :
 +
 +
'''Ouverture du code''' (30 000€)
 +
* Documentation du code sous forme de commentaires
 +
* Refonte des parties peu claires et difficiles à prendre en main
 +
* Documentation de l'application (modèle de données, dépendances logicielles, structure du code)
 +
* Documentation gestion de projet
 +
* Accompagnement des acteurs sur leur montée en compétence
 +
* Automatiser la procédure d'installation de TerriSTORY® (sous une distribution Linux dérivée de Debian)
 +
* Documentation de la procédure d'installation
 +
'''Développement du volet Mobilités''' (35 250€)
 +
* Intégration de nouveaux indicateurs dans partie analyse (conception, production des données et intégration)
 +
* Dans les tableaux de bord, détection automatique des leviers d'action et lien avec les actions
 +
* Accès à des fiches didactiques personnalisées
 +
* Visualisation des impacts des actions depuis les tableaux de bord
 +
* Conception et développement de 3 nouvelles actions
 +
* Conception et développement de 3 nouvelles représentations adaptées au volet Mobilité
 +
* Partage des tableaux de bord entre utilisateurs
 +
'''Gestion du commun''' (9 000€)
 +
* Documentation Wiki
 +
* Ateliers publics (3) + communication
 +
* Gestion projet et admin
 +
 +
Le coût total de la réalisation du volet Mobilité du Commun TerriSTORY® s'élève à 74 250€. Il sera financé à hauteur de 70% (51 975€) par l'appel à Communs et à hauteur de 30% (22 275€) par le Consortium TerriSTORY®
 +
 +
Pour aller plus loin, d'autres actions liées au volet Mobilités seront prises en charge par d'autres financements et concerneront la communication et la formation des utilisateurs à l'utilisation du volet mobilité ainsi qu'au développement d'indicateurs et d'actions complémentaires.
 +
|complement_res====== Impact sur la résilience =====
 +
Impact sur la résilience
 +
TerriSTORY® apporte un appui aux territoires dans le pilotage de leur stratégie de transition écologique. Le volet Mobilités permettra de définir une stratégie sur la mobilité et d’en mesurer les impacts socio-économiques, énergétiques et de réduction des émissions de GES. Le Commun proposé permet de renforcer la démarche de résilience des territoires en matière de mobilité.
 +
 +
===== Lien et ancrage territorial =====
 +
Tout au long de la construction du volet Mobilités de TerriSTORY®, les territoires ont été et seront impliqués.
 +
Plusieurs collectivités ont déjà contribué à la réflexion sur le volet Mobilités de TerriSTORY® :
 +
 +
* La Communauté de Communes de Royans-Vercors  a testé de l’outil dans le cadre de la réalisation du CTE de la collectivité (diagnostic et l’analyse d’impact).
 +
 +
* La Communauté de Communes du Pays de l’Ozon  a testé  la pertinence de l’outil pour piloter une transition dans le domaine de l’énergie et de l’environnement, avec un focus sur la thématique de la mobilité : diagnostic territorial grâce aux indicateurs multi-thématiques et à l’interface cartographique pédagogique, identification de leviers d’action et quantification des impacts socio-économiques et environnementaux.
 +
 +
Lors d’un club utilisateurs en Auvergne-Rhône-Alpes, les collectivités présentes ont pu apporter leurs contributions à la construction de ce module.
 +
 +
* En 2021, les membres de l’observatoire de la mobilité d’Auvergne, piloté par l’Agence d’Urbanisme Clermont Métropole, ont également été formés à l’utilisation de l’outil ainsi que les directions Energie-environnement et Mobilité du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes. L’objectif est de leur permettre d’utiliser l’outil dans le cadre de l’accompagnement des élus dans l’élaboration des feuilles de route mobilité et énergie (compétence transports, mobilité électrique et hydrogène), la mise en œuvre des politiques publiques, le suivi et l’évaluation des stratégies territoriales de mobilité.
 +
 +
Le volet mobilité de TerriSTORY® facilitera l’analyse, la prise de décision ainsi que la mesure d’impacts des actions envisagées.
 +
 +
La poursuite du développement du volet Mobilités se fera en lien avec la communauté d’utilisateurs et l’ensemble des collectivités qui travaillent sur le sujet (des ateliers spécifiques portant sur cette thématique seront proposés dans le cadre des clubs utilisateurs, des cafés-démo, des formations,…).
 +
 +
Le déploiement de TerriSTORY® dans plusieurs régions permet d’accentuer le développement du Commun, favorisant son essaimage et massifiant son impact.
 +
De nombreux territoires utilisent d’ores et déjà TerriSTORY® et seront de véritables terrains d’expérimentation pour ce module Mobilités à travers la mise en œuvre de leurs politiques locales (PCAET / TEPOS/ PLUi, Plans de déplacement, ….)
 +
|complement_env====== Estimation des Impacts Environnementaux à court et moyen termes =====
 +
Les émissions de GES du transport routier en région Auvergne-Rhône-Alpes représentent un tiers des émissions de GES régionales en 2019, soit 16 000 kteqCO2.
 +
Si on considère que 10% des epci de la région s’appuient sur le volet Mobilités pour réduire leurs émissions de 30% (objectif 2030 du SRADDET), alors ce sont 480 kteqCO2 qui seront évitées.
 +
 +
===== Publication de certaines données environnementales en open data =====
 +
L’interface de TerriSTORY® permet au plus grand nombre de visualiser certaines données clés et de les extraire sous format CSV.
 +
 +
===== Lien avec la communauté Open Data =====
 +
TerriSTORY® s’appuie sur des données publiques et multi-sources issues de l’INSEE, de l’IGN, des services de l’État, de plateformes Open data, des observatoires régionaux, etc.
 +
|complement====== Expérience du porteur de Commun dans le domaine =====
 +
L’objectif de l’agence est de contribuer au développement d’une approche territoriale et une mobilité intégrée / inclusive / transversale et vertueuse pour faire évoluer les modes de vie.
 +
# Animation en région de projets, d’acteurs et de territoires ;
 +
# Accompagnement des projets au quotidien ;
 +
# Analyse, capitalisation/mutualisation, diffusion et pérennisation des données/projets.
 +
 +
Les champs d’action d’AURA-EE en matière de mobilité :
 +
* Des interventions dans le cadre et au service des politiques de la Région ;
 +
* La recherche et mise à disposition aux territoires de financements complexes ;
 +
* L’aide à l’émergence et l’accompagnement aux projets innovants ;
 +
* Le développement et la mise à disposition d’outils tel que TerriSTORY®.
 +
 +
===== Informations liées au Commun et au problème identifié =====
 +
TerriSTORY® est un outil multi-thématique d’aide au pilotage de la transition des territoires. La mobilité a été identifiée par les territoires, les partenaires et soutiens du projet comme une thématique prioritaire à étoffer dans l’outil.
 +
 +
Le volet Mobilités de TerriSTORY® servira d’appuis aux échanges techniques et politiques apportant un support visuel et concret dans l’aide à la décision pour engager des politiques de mobilité sur les territoires. La possibilité de réaliser des scenarii d’actions en mesurant leurs impacts constituera un support complémentaire au dialogue entre acteurs du territoire.
 +
 +
===== Description des actions, livrables et planning associé en proposant des points de passage (communauté/commun à tel niveau d'ici 3, 6, 9, 12 mois) =====
 +
 +
[[Fichier:Planning 2.png|200px|vignette]]
 +
'''Phase 1 (Janvier - Mars 2022 )'''
 +
 +
Migration du commun TerriSTORY® vers un modèle open source
 +
* Préparation du projet au passage en open source (mise en œuvre de la licence, documentation, refonte de certaines parties de code)
 +
 +
Début de spécification des tableaux de bord et des fiches didactiques
 +
Détection automatique des leviers d'action et lien vers les actions, visualisation des impacts depuis les tableaux de bord
 +
 +
'''Phase 2 (Avril - Juin 2022)'''
 +
 +
Intégration de nouveaux indicateurs
 +
* conception
 +
* production des données
 +
* intégration
 +
 +
 +
'''Phase 3 (Juillet - Décembre 2022)'''
 +
 +
Conception et développement
 +
* 3 nouvelles actions
 +
* 3 nouvelles représentations adaptées au volet Mobilités
 +
* Partage des tableaux de bord entre utilisateurs
 +
 +
 +
'''Tout au long du projet'''
 +
 +
* Accompagnement de la communauté open source
 +
* Accompagnement de la communauté autour du commun
 +
 +
'''Livrables :'''
 +
 +
Ouverture du code
 +
* Mise à jour du code en vue du passage en open source (documentation, refonte de certaines parties du code).
 +
* Procédure d'installation automatique de l'application.
 +
 +
Applicatif - Nouvelles actions, indicateurs et représentations mobilités
 +
* Ajoute trois nouvelles actions dans la partie stratégie territoriale de TerriSTORY® afin d'agir sur les leviers identifiés;
 +
* Ajout de trois nouvelles représentations à destination des indicateurs mobilités dans les tableaux de bord ;
 +
* Ajout de nouveaux indicateurs dans le cadre de nouvelles collaborations permises par l'ouverture du code et l'accompagnement de nouveaux acteurs par AURA-EE ;
 +
 +
Applicatif - Interactions entre les briques logicielles notamment tableaux de bord et stratégies territoriales
 +
* Pour chaque indicateur mobilité d'un tableau de bord, ajouter un accès vers une fiche didactique laquelle indique les actions les plus pertinentes à mettre en place pour agir sur le levier ainsi identifié
 +
* Appliquer une stratégie territoriale sur le tableau de bord afin de comparer son état actuel avec son état futur et mesurer les impacts de la stratégie territoriale.
 +
* Partage des tableaux de bord entre les utilisateurs.
 +
 +
===== Taille de la communauté de contributeurs et d'utilisateurs impliquée =====
 +
Le Consortium est composé de 12 membres. Il continue de se développer et de travailler à l’intégration de nouveaux membres.
 +
 +
TerriSTORY® a été dès le début co-construit avec les territoires. Ces derniers continuent d’être associés à la démarche à travers des temps d’échanges réguliers.
 +
L’outil est disponible en ligne sans restriction d’accès. Tous types d’utilisateurs (collectivités, ALTE, bureaux d’études, entreprises privées, chercheurs, etc.)
 +
peuvent participer aux temps d’échanges tels que le club utilisateurs, les formations, les cafés-démo, etc.
 +
Une boite mail de contact a été mise en place pour répondre aux sollicitations des usagers. Cela permet de faire émerger des besoins d’amélioration de l’outil.
 +
 +
===== Estimation du Rapport Coût / Impact du Commun dans le domaine de la résilience =====
 +
La mise en place du Commun volet Mobilités de TerriSTORY® a pour objectif de permettre aux territoires de définir une stratégie mobilité de manière autonome sans faire appel à un bureau d’études.
 +
Si le déploiement de ce volet permet à une centaine de territoires (sur les 6 régions où l’outil est déployé) de bâtir sa stratégie de transition relative à la mobilité sans l’appui d’un bureau d’études, nous pouvons estimer que le gain serait d’environ 1 500 000€. (on prend comme hypothèse que la mission d’un bureau d’étude pour définir cette stratégie serait d’environ 15 000€).
 +
Le financement demandé à l’ADEME pour le développement de ce Commun est de 52 000€, soit environ 30 fois que l’appel à des bureaux d’études.
 +
 +
===== Commun et intérêt général. Il est demandé de décrire comment le Commun : =====
 +
* Améliore la coordination entre acteurs hétérogènes (public, privé, formel, informel, petit, grand…),
 +
TerriSTORY® est un outil en ligne, accessible librement par tous. Les données sont diffusées dans le respect du secret statistique, et sont graphiquement et cartographiquement restituées afin de leur donner du sens et d’instruire l’utilisateur des principales caractéristiques de son territoire. TerriSTORY® permet également d’échanger des stratégies territoriales ou des tableaux de bord entre utilisateurs et donc de travailler en coopérant avec d’autres /acteurs territoriaux.
 +
Le volet Mobilités s’inscrit dans une démarche similaire et pourra être mis à profit par tous les acteurs qui souhaitent s’intéresser de plus près à cette thématique qu’ils soient utilisateurs, fournisseurs de données ou contributeurs au développement de ce volet.
 +
 +
* Parvient à produire des effets là où le marché seul n’y parvient pas,
 +
Le volet Mobilités sera développé dans la philosophie de l’outil TerriSTORY® unique en son genre car porté par une communauté d’acteurs, s’appuyant sur des données de référence (agrégation données open-data) et libre d’accès. A ce jour, aucun outil de ce type n’est proposé par des acteurs privés en libre accès.
 +
 +
* Participe à la réalisation d’un objectif d’intérêt général et génère un bénéfice global pour la société,
 +
La facilité d’utilisation de l’outil permet aux acteurs et utilisateurs régionaux de mettre en œuvre l’outil TerriSTORY® et laisse présager l’extension du taux de couverture national.
 +
 +
De plus, l’outil vise à gérer comme s’il s’agissait d’un bien commun, des données d’intérêt général puisqu’elles ont vocation à éclairer les décisions des pouvoirs locaux afin d’améliorer la qualité de vie des habitants des territoires au sein desquels ils agissent et de bâtir une stratégie de transition pérenne.
 +
 +
* Lève des barrières à l’entrée pour de nouveaux acteurs,
 +
Tout acteur peut utiliser le Commun Mobilités et/ou contribuer à son développement.
 +
 +
* Ne génère pas des effets d’enfermement propriétaire ou lock-in, Participe à la création de standard ouvert pour tous les acteurs d’un domaine,
 +
Le code étant sous licence aGPL il peut être repris et intégré à d’autres travaux, évitant ainsi une solution trop fermée tout en permettant à tous les acteurs de bénéficier d’éventuelles améliorations développées.
 +
|complement_auto====== Le problème est-il défini ? seul ou par plusieurs personnes ? =====
 +
L’approche que nous souhaitons mettre en œuvre, pour accompagner les acteurs sur le sujet de la mobilité est une approche partagée au sein du Consortium ainsi qu’avec les acteurs nationaux et régionaux. Tout au long de la réflexion sur ce volet, les territoires ont été impliqués et le seront également lors de son développement.
 +
 +
===== Y a-t-il d’autres contributeurs prêts à travailler sur ce Commun ? =====
 +
Nous avons échangé avec [https://wiki.resilience-territoire.ademe.fr/wiki/Ma%C3%ABl_Bordas Maël Bordas] qui travaille sur le Commun [https://wiki.resilience-territoire.ademe.fr/wiki/Diagnostic_Mobilit%C3%A9 Diagnostic Mobilité] pour présenter nos démarches respectives. Nous continuons à creuser pour voir si d’autres Communs ou contributeurs peuvent être associés à la démarche.
 +
 +
===== Préciser la compréhension du contexte, la définition considérée de la résilience et l'impact du Commun sur le défi considéré =====
 +
(Source ORCAE – MTE Elaboration LOM)
 +
* Le secteur des transports représente 31% des émissions de GES en France en 2018.
 +
* Les émissions de GES tous secteurs confondus ont baissé de 20%.
 +
* Or les émissions liées au secteur des transports en France ont augmenté de 10% entre 1990 et 2018.
 +
* Les transports et les bâtiments sont les secteurs les plus consommateurs d'énergie finale 31,2% de la consommation finale.
 +
* 1 Français sur 4 a déjà refusé un emploi faute de solution pour s’y rendre.
 +
* Sur 80% du territoire, aucune collectivité ne propose de solution pour les transports du quotidien.
 +
* Le 1er poste de dépenses pour un ménage (18% du budget en moyenne), devant l’alimentation et le logement.
 +
* 7 Français sur 10 se rendent au travail en voiture.
 +
 +
Le volet Mobilités du Commun TerriSTORY® va permettre d’accompagner les acteurs dans la connaissance des enjeux de leur territoire, dans la définition d’objectifs et d’actions concrètes visant à avancer sur cet enjeu clé de la transition écologique.
 +
 +
===== Est-ce que les contributeurs sont structurés via une association, entreprise pour recevoir des financements ? =====
 +
Oui.
 +
AURA-EE, en tant que coordinateur du Consortium TerriSTORY, gère les aspects administratifs et le budget du Consortium.
 +
AURA-EE est apte à recevoir des financements puisque l’agence bénéficie de subventions publiques notamment de la part de l’ADEME et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.
 +
 +
===== Est-ce que les besoins sont exprimables pour développer le Commun ? oui/non =====
 +
Oui
 +
 +
===== Le projet de Commun s’attachera à développer un ancrage territorial (en France ou dans le monde francophone), en lien si possible avec une collectivité =====
 +
Oui
 +
L’outil TerriSTORY® d’adresse aux acteurs territoriaux et est donc proposé aux différents échelons territoriaux (epci, PNR, SCOT, PETR, Pays, CRTE, TEPOS-CV, Régions, etc.) avec un découpage allant jusqu’à la maille communale pour les 6 régions membres du Consortium. Plusieurs collectivités ont déjà contribué à la définition du besoin concernant le futur volet Mobilités. Elles pourront être consultées pour avis/tests tout au long du processus de développement du volet Mobilités.
 +
 +
===== Le projet de Commun sera collaboratif, avec des consortiums non seulement interdisciplinaires, mais ouverts aux acteurs et aux parties prenantes des sphères économiques, associatives ou publiques, lorsque cela sera pertinent =====
 +
La structure actuelle du Consortium TerriSTORY® intègre ces dimensions interdisciplinaires mais aussi multi-acteurs (conseils régionaux, AASQA, agence régionales de l’énergie, organismes de recherche, gestion de réseaux d’énergie, etc.)
 +
 +
===== Quels sont les besoins à ce jour pour passer à l'étape suivante : =====
 +
* Conseils sur le sujet des communs, accompagnement sur la mise en place du passage vers une licence aGPL et sur le développement de communauté open source
 +
* Accès à des financements pour offrir la possibilité de renforcer le module mobilité et le déployer dans TerriSTORY®.
 
}}
 
}}

Version actuelle datée du 5 novembre 2021 à 10:37


Outil partenarial d'aide au pilotage de la transition des territoires.


Description : TerriSTORY® : Outil partenarial d'aide au pilotage de la transition des territoires.

Outil en libre accès, TerriSTORY® met à disposition des données de référence afin d’aider les acteurs territoriaux à piloter leur trajectoire de transition.

Pédagogique et mobilisateur, il permet d’engager un dialogue entre parties prenantes des territoires autour d’objectifs et d’ambitions partagés.

Grâce à une interface de visualisation dynamique et interactive, TerriSTORY® permet de comprendre son territoire, d’identifier ses potentiels et leviers d’actions prioritaires. Sur la base de cette analyse, l’outil propose de simuler des scénarios prospectifs en mesurant leurs impacts socio-économiques et environnementaux pour construire une trajectoire territoriale à la hauteur des enjeux.


TerriSTORY® c’est :

• un support d’animation territoriale idéal pour organiser le dialogue entre parties prenantes au sein d’un territoire et entre territoires dans une logique de projet territorial partagé,

• une réponse concrète aux enjeux d’harmonisation et d’agrégation des objectifs multi-niveaux,

• un projet collaboratif, co-construit avec les territoires et porté par une communauté d’acteurs engagés dans des missions de service public ou d'intérêt général.


L'outil s’appuie sur des données publiques et multi-sources, issues de l’INSEE, de l’IGN, des services de l’État, de plateformes Open data, des observatoires régionaux, …

Outil évolutif, TerriSTORY® propose régulièrement de nouvelles fonctionnalités et mises à jour de données pour répondre au mieux aux besoins des collectivités.


Il a été créé en 2018, en Auvergne-Rhône-Alpes, à l’initiative de l’agence régionale Auvergne-Rhône-Alpes Énergie Environnement (AURA-EE) et avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de l’ADEME.

Depuis 2020, TerriSTORY® est un projet porté par une communauté ouverte d’acteurs publics et d’intérêt général engagés face au défi climatique afin que les données soient gérées comme un bien commun. La signature d'un accord de Consortium, aux Assises de la transition énergétique, en janvier 2020, a officialisé le partenariat entre les différents membres du projet. La mise en place de cette nouvelle gouvernance permet ainsi le déploiement de l’outil TerriSTORY® dans d’autres régions et favorise la mutualisation des moyens pour le développement de nouvelles fonctionnalités et la mise à disposition de données complémentaires pour chacune des régions où l’outil est déployé.

Au 04/11/2021, les membres du Consortium TerriSTORY® sont :

AREC Nouvelle-Aquitaine : Agence au service de la transition énergétique des territoires en région Nouvelle-Aquitaine.

AREC Occitanie : Agence au service de la transition énergétique des territoires en région Occitanie.

AURA-EE : Agence au service de la transition énergétique et écologique des territoires en région Auvergne-Rhône-Alpes.

La Région Bretagne.

TEO : Observatoire de la transition énergétique et écologique en région Pays de la Loire.

• L’Agence d’aménagement durable, d’urbanisme et d’énergie de la Corse.

Fédération Atmo France : fédère un réseau de 18 Associations Agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA) qui poursuivent un objectif d’intérêt général : contribuer, aux côtés des autres acteurs nationaux, à doter la France d’un dispositif assurant la surveillance de la qualité de l’air et l’évaluation des actions visant à l’améliorer.

Réseau des agences régionales de l’énergie et de l’environnement (RARE) : fédère les agences et les structures qui agissent sur des missions d’intérêt général, dans le domaine du développement durable.

INRIA : institut national de recherche en sciences et technologies du numérique mène des recherches fondamentales et appliquées dans des domaines scientifiques de pointe comme les réseaux et la sécurité des logiciels.

RTE : gestionnaire de réseau de transport français responsable du réseau public de transport d'électricité haute tension en France métropolitaine.

ENEDIS : gestionnaire du réseau public de distribution d’électricité couvrant la majorité du territoire national.

GRDF : principal distributeur de gaz naturel en France et en Europe.

GRTGaz : principal gestionnaire du réseau de transport de gaz en France.


Un outil évolutif, basé sur les besoins des territoires, dans les 6 régions représentées

Depuis le début de la démarche en Auvergne-Rhône-Alpes, la structure initiatrice de TerriSTORY® est à l’écoute des besoins des utilisateurs pour bien comprendre les attentes des territoires et des acteurs qui l’utilisent.

Lors du développement de TerriSTORY®, un club des collectivités pilotes (10 territoires en Auvergne-Rhône-Alpes), motrices et convaincues par l’outil a été mis en place pour co-construire l’outil, l’adapter à leurs besoins et identifier leurs attentes.

Le lien utilisateur est maintenant porté dans chaque région par la structure en charge du déploiement régional, et peut prendre des formes variées.

En Auvergne-Rhône-Alpes, différents temps d’échange avec les utilisateurs ont été mis en place :

• le club utilisateurs, ouvert à tous les usagers, se réunit 2 fois par an pour échanger sur l’usage de l’outil et faire remonter les besoins et attentes complémentaires,

• les cafés démo, d’une 1/2h tous les 1ers vendredis du mois, sont un espace de dialogue autour de l’utilisation de l’outil : présentation de nouveautés, réponses aux interrogations, retours d’expériences, besoins complémentaires,…

• le comité régional TEPOS, regroupant les TEPOSCV de la région, propose annuellement un temps d’échange avec les collectivités autour de TerriSTORY® et notamment des ateliers thématiques pour faire émerger des besoins d’évolution de l’outil,

• des échanges ponctuels avec certains territoires.

L’ensemble de ces temps d’échanges, dans les différentes régions, permet de faire remonter les besoins utilisateurs, et de nourrir la feuille de route de développement de l’outil.

En Occitanie, des formations ont été mises en place pour accompagner les utilisateurs dans leur prise en main de l’outil.


D’un outil accessible à tous, à la mise à en place d’un Commun

Le Consortium TerriSTORY®, réunissant des acteurs ayant une mission de service public ou d’intérêt général, ont acté, en août 2021, le passage de l’outil en open-source. La licence a-GPL V3 a ainsi été retenue.

Au-delà de cette ouverture du code, il convient d’organiser la mise en place d’une communauté élargie.

Actuellement, la communauté autour de TerriSTORY® est constituée d’une part par les membres du Consortium, partageant le code et contribuant aux évolutions de l’outil, et d’autre part par les utilisateurs. L’ouverture en open-source permet d’accueillir les contributions d’autres acteurs et de répondre ainsi à l’intérêt déjà exprimé par certains acteurs privés notamment. Il conviendra cependant d’organiser l’évolution de la gouvernance du projet, et de définir l’articulation entre la gouvernance du Consortium d’une part et l’animation de la communauté open-source d’autre part.

Le projet, déposé dans le cadre de l’appel à Communs, a pour objectif de soutenir cette démarche de mise en place du Commun, en se focalisant sur le volet Mobilités de l’outil.


Le volet Mobilités

A – Des développements destinés à faciliter l’appropriation de cette thématique par les territoires

Aujourd’hui, les partenaires du projet souhaitent développer le volet Mobilités de l’outil pour :

• Accompagner les territoires dans la mise en œuvre de leur stratégie de mobilité,

• Passer de l’état des lieux de la mobilité sur un territoire à une stratégie opérationnelle pour répondre aux enjeux de mobilité du territoire.

Responsable d’un tiers des émissions de gaz à effets de serre en France, d’émissions de polluants et de nuisances (sonores, embouteillages), la mobilité représente un enjeu clé pour les territoires.

Le volet Mobilités du Commun TerriSTORY® ambitionne d’accompagner les territoires pour développer la mobilité active et réduire la part de la voiture dans les déplacements.

Cela rejoint les ambitions de la stratégie Transports et Mobilité de l’ADEME qui vise à :

• Comprendre et agir sur la demande et les comportements (maîtriser),

• Favoriser les modes les plus économes et favorables à l’environnement (reporter),

• Améliorer l’existant pour limiter son impact sur l’environnement (optimiser).

Pour atteindre cet objectif, le Commun TerriSTORY® intégrera un volet Mobilités. L’objectif du volet Mobilités du Commun TerriSTORY® est d’aller plus loin dans l’expérience utilisateur et de l’accompagner dans la définition d’actions concrètes à mettre en place sur son territoire. Une vision synthétique des enjeux clés liés à la mobilité lui sera proposé, l’aidant à identifier les leviers pour faciliter le passage à l’action.

La communauté déjà existante autour de TerriSTORY® et celle à venir avec le passage de l’outil en open-source permettra d’affiner notre compréhension des enjeux auxquels les territoires font face au quotidien en lien avec cette thématique et d’y répondre avec davantage de précision.

Ce volet pourra être intégré à l’ensemble des versions régionales déployées par les membres du Consortium TerriSTORY®. L’ouverture du code autorisera d’autres acteurs à récupérer et adapter les modules existants permettant, à travers le choix de la licence aGPL, un partage de ces évolutions à l’ensemble de la communauté. La communauté autour de l’appel à Communs permet de faire le lien avec d’autres Communs et voir si des synergies existent (premier échange avec Maël Bordas du Commun Diagnostic Mobilité sur nos démarches respectives).

Une ébauche permettant de visualiser ce nouveau cheminement utilisateur vous est proposée ci-dessous, elle sera amenée à évoluer au gré des discussions avec la communauté d’acteurs intéressés par ce Commun.


B – Guider les utilisateurs dans la manipulation des différentes parties de l’application

L’idée est d’aider l’utilisateur à naviguer entre les différentes parties de l’application pour construire et piloter sa stratégie mobilités.

Ainsi, il sera guidé de la manière suivante :

• Identification des premiers leviers d’action au moyen du module de visualisation cartographique d’indicateurs,

• Vision synthétique des principales caractéristiques du territoire au moyen de tableaux de bord,

• Construction d’une stratégie avec proposition d’actions sur la mobilité pour répondre aux enjeux identifiés à l’aide des données visualisées précédemment.


L’utilisateur cheminera, pour définir une stratégie sur la mobilité adaptée à ses besoins d’évolution, de la façon suivante dans TerriSTORY® :

aucun


Une fois le territoire sélectionné, l’utilisateur pourra prendre connaissance de la situation actuelle de la mobilité au travers d’indicateurs clés identifiés.

I2.jpg


Exemple de tableau de bord Mobilités (Hypothèse/non définie pour le moment)


Ce tableau de bord mobilités pourra lui permettre d’accéder, pour chaque indicateur à :

• Une analyse plus précise des indicateurs (via un bouton « loupe »),

• L’aide à l’élaboration d’une stratégie mobilités d’autre part (via un bouton « agir »),

• La visualisation de l’impact de la stratégie mobilité qu’il définira, de façon synthétique (via un bouton « appliquer une stratégie territoriale »).

I5.jpg


A noter, que si un tableau de bord Mobilités sera proposé par défaut à l’utilisateur, l’application permet à chaque utilisateur de créer son tableau de bord personnalisé.

L’utilisateur pourra affiner son état des lieux de la mobilité du territoire à l’aide d’indicateurs plus détaillés.

I3.jpg


Indicateurs existants qui seront complétés par de nouveaux indicateurs Mobilités


Pour être guidé dans la définition de son plan d’actions, il sera possible d’accéder à des fiches "didactiques" (ou fiches actions) préexistantes (prédéfinies) qui lui seront proposées pour travailler sur différents leviers et visualiser de façon dynamique l’impact des actions mises en œuvre.

I4.jpg


Exemple de fiche action ((Hypothèse/non définie pour le moment)


C – Renforcer la possibilité de collaborer avec d’autres utilisateurs

Les utilisateurs disposent de plusieurs solutions pour travailler en collaboration avec TerriSTORY® en partageant :

• Une stratégie territoriale à un autre utilisateur ou de la rendre publique, c’est-à-dire accessible par toutes les personnes qui disposent d’un compte utilisateur (les comptes utilisateurs sont gratuits et validés par les structures en charge du déploiement dans chacune des régions),

• Un tableau de bord personnalisé en communiquant l’URL correspondante à n’importe quelle personne qui souhaite le consulter. Un administrateur en région peut également le rendre public (consultable par tous les utilisateurs : ex Tableau de bord indicateurs clés en Auvergne-Rhône-Alpes).

Afin de renforcer le travail en équipe, nous prévoyons la possibilité de rendre partageable la création de tableaux de bord personnalisés entre plusieurs comptes utilisateurs. Ainsi, ils seront en mesure co-élaborer un tableau de bord Commun, de comparer les résultats obtenus sur des territoires différents puis d’établir des stratégies (également partageables) à partir de ces diagnostics.


Ouverture, appropriation de l’outil et du code et contribution par d’autres acteurs

Afin de mobiliser autant de ressources que possible pour le développement du volet Mobilités et de l’application en général, il est prévu d’ouvrir le code à tous et d’en faciliter l’appropriation et donc l’évolution.

Cela permettra en outre à des acteurs privés qui disposent de données sur la mobilité de contribuer à la dynamique du projet sans pour autant faire partie du Consortium.

A – Ouverture du code et dynamique Open-Source

Cette partie consiste à ouvrir le code afin d’impliquer dans la dynamique des acteurs de tous types dont les compétences sont variées dans une logique de complémentarité et de transversalité sans pour autant les faire adhérer au Consortium. La licence sous laquelle le code sera prochainement diffusé a déjà été choisie : il s’agit de la licence aGPL v3. Désormais, il reste encore à rendre possible l’appropriation d’un code complexe à de potentiels contributeurs.

Pour cela, il faut :

• Documenter les parties du code de l’application qui ne le sont pas encore sous forme de commentaires,

• Optimiser et clarifier certaines parties du code de l’application (refonte de certaines parties),

• Rédiger un manuel chargé de décrire en détail le modèle de données sur lequel est fondé l’application, les dépendances logicielles et comment le code est structuré (architecture de classe),

• Rédiger un manuel destiné à décrire la procédure pour contribuer (inscription à la plateforme de gestion de version de code GitLab, utilisation de cette dernière, règles et bonnes pratiques en termes de gestion de projet etc.),

• Produire un script d’installation automatique de TerriSTORY® (à partir d’une base de données fictives afin de ne pas diffuser de données confidentielles) et le documenter,

• Accompagner les potentiels contributeurs dans leur démarche et les faire monter en compétence sur l’appropriation du code source et des bonnes pratiques de gestion de projet.


B – Une ouverture favorable à l’acquisition et intégration de nouvelles données sur la mobilité dans TerriSTORY®

Certains acteurs privés ont récemment manifesté leur intérêt pour TerriSTORY® et disposent de données sur la mobilité potentiellement intéressantes pour les territoires qu’ils pourraient diffuser gratuitement dans l’application. Cependant, en tant qu’acteur privé à but lucratif et sans mission de service public ou d’intérêt général, cette structure ne peut faire partie du Consortium. Or, l’ouverture du code source de TerriSTORY® représente un moyen intéressant pour la faire contribuer à la dynamique du projet et son évolution notamment sur la thématique de la mobilité.

Ces acteurs seront accompagnés dans leur démarche par Auvergne-Rhône-Alpes Énergie Environnement sur la manière dont ils devront contribuer, le format des données attendu par l’application ou encore sur le fonctionnement de son code source. Ils travailleront en étroite collaboration avec Auvergne-Rhône-Alpes Énergie Environnement et les autres partenaires du Consortium afin que les développements réalisés répondent aux besoins des territoires sur les thématiques de la mobilité.

Organisations utilisatrice ou intéressée par utiliser la ressource :

Contributeurs : Jcvignoud, Marlenegeneyne, Pyalamas

Défi auquel répond la ressource : 1- Connaissances - Ressources, 2- Objectifs et Diagnostic, A- Mobilités et logistiques

Autre commun proche : Diagnostic Mobilité

Richesse recherchée : Financement, Conseil Expertise, Contributeur - Communauté

Compétences recherchée :

Communauté d'intérêt :

Type de licence ? GNU Affero General Public License

Niveau de développement :

Cloud / Fichiers :

Logo TerriSTORY.png

Tags : territoires, diagnostic, objectif, évaluation, connaissance, mobilité, prospective, transition écologique, python, JavaScript

Catégories : Logiciel, Données, Connaissance

Thème : Général, Général/Approches, Général/Enjeux, Anticipation, Anticipation/Indicateur, Anticipation/Prospective

Candidat Appel à Communs : candidat 5 Nov

Référent ADEME :

Référent du commun : Jcvignoud, Marlenegeneyne, Pyalamas


Les 5 parties ci dessous sont à remplir obligatoirement pour analyser le commun et vous conseiller

Candidat Appel à Communs : candidat 5 Nov

Montant Aide souhaitée (en Euro) à l'Appel à Communs Résilience : 51975

1.Détails du Financement :

Planning 2.png

L'ensemble des actions à mener dans le cadre du volet Mobilité du Commun TerriSTORY® sont les suivantes :

Ouverture du code (30 000€)

  • Documentation du code sous forme de commentaires
  • Refonte des parties peu claires et difficiles à prendre en main
  • Documentation de l'application (modèle de données, dépendances logicielles, structure du code)
  • Documentation gestion de projet
  • Accompagnement des acteurs sur leur montée en compétence
  • Automatiser la procédure d'installation de TerriSTORY® (sous une distribution Linux dérivée de Debian)
  • Documentation de la procédure d'installation

Développement du volet Mobilités (35 250€)

  • Intégration de nouveaux indicateurs dans partie analyse (conception, production des données et intégration)
  • Dans les tableaux de bord, détection automatique des leviers d'action et lien avec les actions
  • Accès à des fiches didactiques personnalisées
  • Visualisation des impacts des actions depuis les tableaux de bord
  • Conception et développement de 3 nouvelles actions
  • Conception et développement de 3 nouvelles représentations adaptées au volet Mobilité
  • Partage des tableaux de bord entre utilisateurs

Gestion du commun (9 000€)

  • Documentation Wiki
  • Ateliers publics (3) + communication
  • Gestion projet et admin

Le coût total de la réalisation du volet Mobilité du Commun TerriSTORY® s'élève à 74 250€. Il sera financé à hauteur de 70% (51 975€) par l'appel à Communs et à hauteur de 30% (22 275€) par le Consortium TerriSTORY®

Pour aller plus loin, d'autres actions liées au volet Mobilités seront prises en charge par d'autres financements et concerneront la communication et la formation des utilisateurs à l'utilisation du volet mobilité ainsi qu'au développement d'indicateurs et d'actions complémentaires.

2.Détails Résilience et Territoire :

Sommaire

Impact sur la résilience

Impact sur la résilience TerriSTORY® apporte un appui aux territoires dans le pilotage de leur stratégie de transition écologique. Le volet Mobilités permettra de définir une stratégie sur la mobilité et d’en mesurer les impacts socio-économiques, énergétiques et de réduction des émissions de GES. Le Commun proposé permet de renforcer la démarche de résilience des territoires en matière de mobilité.

Lien et ancrage territorial

Tout au long de la construction du volet Mobilités de TerriSTORY®, les territoires ont été et seront impliqués. Plusieurs collectivités ont déjà contribué à la réflexion sur le volet Mobilités de TerriSTORY® :

  • La Communauté de Communes de Royans-Vercors a testé de l’outil dans le cadre de la réalisation du CTE de la collectivité (diagnostic et l’analyse d’impact).
  • La Communauté de Communes du Pays de l’Ozon a testé la pertinence de l’outil pour piloter une transition dans le domaine de l’énergie et de l’environnement, avec un focus sur la thématique de la mobilité : diagnostic territorial grâce aux indicateurs multi-thématiques et à l’interface cartographique pédagogique, identification de leviers d’action et quantification des impacts socio-économiques et environnementaux.

Lors d’un club utilisateurs en Auvergne-Rhône-Alpes, les collectivités présentes ont pu apporter leurs contributions à la construction de ce module.

  • En 2021, les membres de l’observatoire de la mobilité d’Auvergne, piloté par l’Agence d’Urbanisme Clermont Métropole, ont également été formés à l’utilisation de l’outil ainsi que les directions Energie-environnement et Mobilité du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes. L’objectif est de leur permettre d’utiliser l’outil dans le cadre de l’accompagnement des élus dans l’élaboration des feuilles de route mobilité et énergie (compétence transports, mobilité électrique et hydrogène), la mise en œuvre des politiques publiques, le suivi et l’évaluation des stratégies territoriales de mobilité.

Le volet mobilité de TerriSTORY® facilitera l’analyse, la prise de décision ainsi que la mesure d’impacts des actions envisagées.

La poursuite du développement du volet Mobilités se fera en lien avec la communauté d’utilisateurs et l’ensemble des collectivités qui travaillent sur le sujet (des ateliers spécifiques portant sur cette thématique seront proposés dans le cadre des clubs utilisateurs, des cafés-démo, des formations,…).

Le déploiement de TerriSTORY® dans plusieurs régions permet d’accentuer le développement du Commun, favorisant son essaimage et massifiant son impact. De nombreux territoires utilisent d’ores et déjà TerriSTORY® et seront de véritables terrains d’expérimentation pour ce module Mobilités à travers la mise en œuvre de leurs politiques locales (PCAET / TEPOS/ PLUi, Plans de déplacement, ….)

3.Détails Impacts environnementaux :

Estimation des Impacts Environnementaux à court et moyen termes

Les émissions de GES du transport routier en région Auvergne-Rhône-Alpes représentent un tiers des émissions de GES régionales en 2019, soit 16 000 kteqCO2. Si on considère que 10% des epci de la région s’appuient sur le volet Mobilités pour réduire leurs émissions de 30% (objectif 2030 du SRADDET), alors ce sont 480 kteqCO2 qui seront évitées.

Publication de certaines données environnementales en open data

L’interface de TerriSTORY® permet au plus grand nombre de visualiser certaines données clés et de les extraire sous format CSV.

Lien avec la communauté Open Data

TerriSTORY® s’appuie sur des données publiques et multi-sources issues de l’INSEE, de l’IGN, des services de l’État, de plateformes Open data, des observatoires régionaux, etc.

4.Synthèse du projet de Commun :

Expérience du porteur de Commun dans le domaine

L’objectif de l’agence est de contribuer au développement d’une approche territoriale et une mobilité intégrée / inclusive / transversale et vertueuse pour faire évoluer les modes de vie.

  1. Animation en région de projets, d’acteurs et de territoires ;
  2. Accompagnement des projets au quotidien ;
  3. Analyse, capitalisation/mutualisation, diffusion et pérennisation des données/projets.

Les champs d’action d’AURA-EE en matière de mobilité :

  • Des interventions dans le cadre et au service des politiques de la Région ;
  • La recherche et mise à disposition aux territoires de financements complexes ;
  • L’aide à l’émergence et l’accompagnement aux projets innovants ;
  • Le développement et la mise à disposition d’outils tel que TerriSTORY®.
Informations liées au Commun et au problème identifié

TerriSTORY® est un outil multi-thématique d’aide au pilotage de la transition des territoires. La mobilité a été identifiée par les territoires, les partenaires et soutiens du projet comme une thématique prioritaire à étoffer dans l’outil.

Le volet Mobilités de TerriSTORY® servira d’appuis aux échanges techniques et politiques apportant un support visuel et concret dans l’aide à la décision pour engager des politiques de mobilité sur les territoires. La possibilité de réaliser des scenarii d’actions en mesurant leurs impacts constituera un support complémentaire au dialogue entre acteurs du territoire.

Description des actions, livrables et planning associé en proposant des points de passage (communauté/commun à tel niveau d'ici 3, 6, 9, 12 mois)
Planning 2.png

Phase 1 (Janvier - Mars 2022 )

Migration du commun TerriSTORY® vers un modèle open source

  • Préparation du projet au passage en open source (mise en œuvre de la licence, documentation, refonte de certaines parties de code)

Début de spécification des tableaux de bord et des fiches didactiques Détection automatique des leviers d'action et lien vers les actions, visualisation des impacts depuis les tableaux de bord

Phase 2 (Avril - Juin 2022)

Intégration de nouveaux indicateurs

  • conception
  • production des données
  • intégration


Phase 3 (Juillet - Décembre 2022)

Conception et développement

  • 3 nouvelles actions
  • 3 nouvelles représentations adaptées au volet Mobilités
  • Partage des tableaux de bord entre utilisateurs


Tout au long du projet

  • Accompagnement de la communauté open source
  • Accompagnement de la communauté autour du commun

Livrables :

Ouverture du code

  • Mise à jour du code en vue du passage en open source (documentation, refonte de certaines parties du code).
  • Procédure d'installation automatique de l'application.

Applicatif - Nouvelles actions, indicateurs et représentations mobilités

  • Ajoute trois nouvelles actions dans la partie stratégie territoriale de TerriSTORY® afin d'agir sur les leviers identifiés;
  • Ajout de trois nouvelles représentations à destination des indicateurs mobilités dans les tableaux de bord ;
  • Ajout de nouveaux indicateurs dans le cadre de nouvelles collaborations permises par l'ouverture du code et l'accompagnement de nouveaux acteurs par AURA-EE ;

Applicatif - Interactions entre les briques logicielles notamment tableaux de bord et stratégies territoriales

  • Pour chaque indicateur mobilité d'un tableau de bord, ajouter un accès vers une fiche didactique laquelle indique les actions les plus pertinentes à mettre en place pour agir sur le levier ainsi identifié
  • Appliquer une stratégie territoriale sur le tableau de bord afin de comparer son état actuel avec son état futur et mesurer les impacts de la stratégie territoriale.
  • Partage des tableaux de bord entre les utilisateurs.
Taille de la communauté de contributeurs et d'utilisateurs impliquée

Le Consortium est composé de 12 membres. Il continue de se développer et de travailler à l’intégration de nouveaux membres.

TerriSTORY® a été dès le début co-construit avec les territoires. Ces derniers continuent d’être associés à la démarche à travers des temps d’échanges réguliers. L’outil est disponible en ligne sans restriction d’accès. Tous types d’utilisateurs (collectivités, ALTE, bureaux d’études, entreprises privées, chercheurs, etc.) peuvent participer aux temps d’échanges tels que le club utilisateurs, les formations, les cafés-démo, etc. Une boite mail de contact a été mise en place pour répondre aux sollicitations des usagers. Cela permet de faire émerger des besoins d’amélioration de l’outil.

Estimation du Rapport Coût / Impact du Commun dans le domaine de la résilience

La mise en place du Commun volet Mobilités de TerriSTORY® a pour objectif de permettre aux territoires de définir une stratégie mobilité de manière autonome sans faire appel à un bureau d’études. Si le déploiement de ce volet permet à une centaine de territoires (sur les 6 régions où l’outil est déployé) de bâtir sa stratégie de transition relative à la mobilité sans l’appui d’un bureau d’études, nous pouvons estimer que le gain serait d’environ 1 500 000€. (on prend comme hypothèse que la mission d’un bureau d’étude pour définir cette stratégie serait d’environ 15 000€). Le financement demandé à l’ADEME pour le développement de ce Commun est de 52 000€, soit environ 30 fois que l’appel à des bureaux d’études.

Commun et intérêt général. Il est demandé de décrire comment le Commun :
  • Améliore la coordination entre acteurs hétérogènes (public, privé, formel, informel, petit, grand…),

TerriSTORY® est un outil en ligne, accessible librement par tous. Les données sont diffusées dans le respect du secret statistique, et sont graphiquement et cartographiquement restituées afin de leur donner du sens et d’instruire l’utilisateur des principales caractéristiques de son territoire. TerriSTORY® permet également d’échanger des stratégies territoriales ou des tableaux de bord entre utilisateurs et donc de travailler en coopérant avec d’autres /acteurs territoriaux. Le volet Mobilités s’inscrit dans une démarche similaire et pourra être mis à profit par tous les acteurs qui souhaitent s’intéresser de plus près à cette thématique qu’ils soient utilisateurs, fournisseurs de données ou contributeurs au développement de ce volet.

  • Parvient à produire des effets là où le marché seul n’y parvient pas,

Le volet Mobilités sera développé dans la philosophie de l’outil TerriSTORY® unique en son genre car porté par une communauté d’acteurs, s’appuyant sur des données de référence (agrégation données open-data) et libre d’accès. A ce jour, aucun outil de ce type n’est proposé par des acteurs privés en libre accès.

  • Participe à la réalisation d’un objectif d’intérêt général et génère un bénéfice global pour la société,

La facilité d’utilisation de l’outil permet aux acteurs et utilisateurs régionaux de mettre en œuvre l’outil TerriSTORY® et laisse présager l’extension du taux de couverture national.

De plus, l’outil vise à gérer comme s’il s’agissait d’un bien commun, des données d’intérêt général puisqu’elles ont vocation à éclairer les décisions des pouvoirs locaux afin d’améliorer la qualité de vie des habitants des territoires au sein desquels ils agissent et de bâtir une stratégie de transition pérenne.

  • Lève des barrières à l’entrée pour de nouveaux acteurs,

Tout acteur peut utiliser le Commun Mobilités et/ou contribuer à son développement.

  • Ne génère pas des effets d’enfermement propriétaire ou lock-in, Participe à la création de standard ouvert pour tous les acteurs d’un domaine,

Le code étant sous licence aGPL il peut être repris et intégré à d’autres travaux, évitant ainsi une solution trop fermée tout en permettant à tous les acteurs de bénéficier d’éventuelles améliorations développées.

5.Autodiagnostic :

Le problème est-il défini ? seul ou par plusieurs personnes ?

L’approche que nous souhaitons mettre en œuvre, pour accompagner les acteurs sur le sujet de la mobilité est une approche partagée au sein du Consortium ainsi qu’avec les acteurs nationaux et régionaux. Tout au long de la réflexion sur ce volet, les territoires ont été impliqués et le seront également lors de son développement.

Y a-t-il d’autres contributeurs prêts à travailler sur ce Commun ?

Nous avons échangé avec Maël Bordas qui travaille sur le Commun Diagnostic Mobilité pour présenter nos démarches respectives. Nous continuons à creuser pour voir si d’autres Communs ou contributeurs peuvent être associés à la démarche.

Préciser la compréhension du contexte, la définition considérée de la résilience et l'impact du Commun sur le défi considéré

(Source ORCAE – MTE Elaboration LOM)

  • Le secteur des transports représente 31% des émissions de GES en France en 2018.
  • Les émissions de GES tous secteurs confondus ont baissé de 20%.
  • Or les émissions liées au secteur des transports en France ont augmenté de 10% entre 1990 et 2018.
  • Les transports et les bâtiments sont les secteurs les plus consommateurs d'énergie finale 31,2% de la consommation finale.
  • 1 Français sur 4 a déjà refusé un emploi faute de solution pour s’y rendre.
  • Sur 80% du territoire, aucune collectivité ne propose de solution pour les transports du quotidien.
  • Le 1er poste de dépenses pour un ménage (18% du budget en moyenne), devant l’alimentation et le logement.
  • 7 Français sur 10 se rendent au travail en voiture.

Le volet Mobilités du Commun TerriSTORY® va permettre d’accompagner les acteurs dans la connaissance des enjeux de leur territoire, dans la définition d’objectifs et d’actions concrètes visant à avancer sur cet enjeu clé de la transition écologique.

Est-ce que les contributeurs sont structurés via une association, entreprise pour recevoir des financements ?

Oui. AURA-EE, en tant que coordinateur du Consortium TerriSTORY, gère les aspects administratifs et le budget du Consortium. AURA-EE est apte à recevoir des financements puisque l’agence bénéficie de subventions publiques notamment de la part de l’ADEME et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Est-ce que les besoins sont exprimables pour développer le Commun ? oui/non

Oui

Le projet de Commun s’attachera à développer un ancrage territorial (en France ou dans le monde francophone), en lien si possible avec une collectivité

Oui L’outil TerriSTORY® d’adresse aux acteurs territoriaux et est donc proposé aux différents échelons territoriaux (epci, PNR, SCOT, PETR, Pays, CRTE, TEPOS-CV, Régions, etc.) avec un découpage allant jusqu’à la maille communale pour les 6 régions membres du Consortium. Plusieurs collectivités ont déjà contribué à la définition du besoin concernant le futur volet Mobilités. Elles pourront être consultées pour avis/tests tout au long du processus de développement du volet Mobilités.

Le projet de Commun sera collaboratif, avec des consortiums non seulement interdisciplinaires, mais ouverts aux acteurs et aux parties prenantes des sphères économiques, associatives ou publiques, lorsque cela sera pertinent

La structure actuelle du Consortium TerriSTORY® intègre ces dimensions interdisciplinaires mais aussi multi-acteurs (conseils régionaux, AASQA, agence régionales de l’énergie, organismes de recherche, gestion de réseaux d’énergie, etc.)

Quels sont les besoins à ce jour pour passer à l'étape suivante :
  • Conseils sur le sujet des communs, accompagnement sur la mise en place du passage vers une licence aGPL et sur le développement de communauté open source
  • Accès à des financements pour offrir la possibilité de renforcer le module mobilité et le déployer dans TerriSTORY®.


Liste des CR d'atelier en lien avec ce Commun TerriSTORY®: aucun pour le moment