Plateforme Triple Performance : Différence entre versions

De Resilience Territoire
Ligne 7 : Ligne 7 :
 
* Entrer en relation avec d'autres agriculteurs, conseillers et experts sur le sujet, afin de confronter les connaissances et déclencher la mise en œuvre du projet de changement.
 
* Entrer en relation avec d'autres agriculteurs, conseillers et experts sur le sujet, afin de confronter les connaissances et déclencher la mise en œuvre du projet de changement.
  
La plateforme Triple Performance vise à aider les agriculteurs en transition au travers d'une base de connaissance collaborative, dans laquelle sont décrites à la fois les concepts agro-écologiques au sens large, les pratiques, agresseurs, problématiques, solutions, ... ainsi que des retours d'expérience croisant l'ensemble de ces concepts. La plateforme permet en outre la mise en relation au travers de communautés de pratiques sur chaque page, ainsi que d'un forum permettant la discussion libre en amont ou en aval de la création de chaque contenu.
+
La plateforme Triple Performance vise à aider les agriculteurs en transition au travers d'une base de connaissances collaborative, dans laquelle sont décrites à la fois les concepts agro-écologiques au sens large, les pratiques, agresseurs, problématiques, solutions, ... ainsi que des retours d'expérience croisant l'ensemble de ces concepts. La plateforme permet en outre la mise en relation avec des communautés de pratiques sur chaque page, ainsi qu'avec un forum permettant la discussion libre en amont ou en aval de la création de chaque contenu.
 
|Tags=mediawiki, Discourse, agroécologie, Gestion des connaissances, Commun de la connaissance, Réseau social
 
|Tags=mediawiki, Discourse, agroécologie, Gestion des connaissances, Commun de la connaissance, Réseau social
 
|commonscategorie=Logiciel, Données, Connaissance
 
|commonscategorie=Logiciel, Données, Connaissance
Ligne 36 : Ligne 36 :
  
 
Nous avons besoin d'un relais de financement pour atteindre le point d'inflexion à partir duquel le trafic sur la plateforme est suffisant pour valoriser son usage auprès des différents acteurs du monde agricole.
 
Nous avons besoin d'un relais de financement pour atteindre le point d'inflexion à partir duquel le trafic sur la plateforme est suffisant pour valoriser son usage auprès des différents acteurs du monde agricole.
 +
  
 
Voici le  [https://docs.google.com/spreadsheets/d/1ZYKuog1PUHmcBcSYbVUHuCHTFBtn4cA14J-6ZIVmCHk/edit?usp=sharing tableau de financement prévisionnel].
 
Voici le  [https://docs.google.com/spreadsheets/d/1ZYKuog1PUHmcBcSYbVUHuCHTFBtn4cA14J-6ZIVmCHk/edit?usp=sharing tableau de financement prévisionnel].
 
|complement_res=Notre projet s'inscrit dans l'ensemble des questions de transition du monde agricole. Aujourd'hui celui-ci est soumis à des contraintes protéiformes, que nous avons commencé à décrire dans [https://neayi.com/neayi-nos-convictions/ ce document].
 
|complement_res=Notre projet s'inscrit dans l'ensemble des questions de transition du monde agricole. Aujourd'hui celui-ci est soumis à des contraintes protéiformes, que nous avons commencé à décrire dans [https://neayi.com/neayi-nos-convictions/ ce document].
  
Rien que sur la question du réchauffement climatique, nous avons vu que l'impact sur la production agricole du gel de printemps, des inondations, des épisodes de sécheresse peut être majeur (-50% sur les fruits, 2Md€ de perte rien que pour le gel).
 
  
Notre plateforme a vocation à permettre aux agriculteurs d'effectuer les changements de pratiques qui leur permettra une plus grande résilience face aux changements climatiques, tout en optimisant leur temps de travail et l'équilibre général de leur exploitation.
+
Rien que sur la question du réchauffement climatique, nous avons vu que l'impact sur la production agricole du gel de printemps, des inondations, des épisodes de sécheresse peut être majeur (-50% sur les fruits, 2Md€ de perte rien que pour le gel en vigne).
 +
 
 +
 
 +
Notre plateforme a vocation à permettre aux agriculteurs d'effectuer les changements de pratiques pour une plus grande résilience face aux changements climatiques, tout en optimisant leur temps de travail et l'équilibre général de leur exploitation.
 +
 
 +
 
 +
Par exemple, nous développons un programme avec la CA du Var autour de la question de nouveaux cépages résistants à la sécheresse et aux maladies cryptogamiques (oïdium, mildiou). Ces cépages, s'ils sont bien utilisés, permettent donc de garantir une meilleure production tout en réduisant la quantité de pesticides (y compris des fongicides bio mais nuisibles comme le souffre et le cuivre).
  
Par exemple, nous développons un programme avec la CA du Var autour de la question de nouveaux cépages résistants à la sécheresse et aux maladies cryptogamiques (oïdium, mildiou). Ces cépages, s'ils sont bien utilisés, permettent donc de garantir une meilleure production tout en réduisant la quantité de pesticides (y compris des bio mais nuisibles comme le souffre et le cuivre).
 
  
 
Pour autant les questions posées par les agriculteurs demandent des réponses contextualisées (situation pédoclimatique, sol, système, etc...). Notre plateforme intègre donc un référentiel complet qui permet à chaque interlocuteur de préciser dans son profil chacun de ces éléments. Chaque retour d'expérience et chaque commentaire est ainsi liés à un contexte précis qui permet de bien les interpréter.
 
Pour autant les questions posées par les agriculteurs demandent des réponses contextualisées (situation pédoclimatique, sol, système, etc...). Notre plateforme intègre donc un référentiel complet qui permet à chaque interlocuteur de préciser dans son profil chacun de ces éléments. Chaque retour d'expérience et chaque commentaire est ainsi liés à un contexte précis qui permet de bien les interpréter.
 +
  
 
Les communautés de pratiques au niveau de chaque page reprennent cette contextualisation, permettant une mise en lien qui soit pertinente (contexte du retour d'expérience ou de la pratique + caractéristique de chaque membre), au niveau territorial ou agronomique.
 
Les communautés de pratiques au niveau de chaque page reprennent cette contextualisation, permettant une mise en lien qui soit pertinente (contexte du retour d'expérience ou de la pratique + caractéristique de chaque membre), au niveau territorial ou agronomique.
 
|complement_env=Concernant l'opération de la plateforme, nous avons travaillé avec GreenIT (Frédéric Bordage) afin de bien comprendre quels étaient les aspects à prendre en compte pour que notre plateforme ne génère pas plus d'externalité qu'elle n'en adresse.
 
|complement_env=Concernant l'opération de la plateforme, nous avons travaillé avec GreenIT (Frédéric Bordage) afin de bien comprendre quels étaient les aspects à prendre en compte pour que notre plateforme ne génère pas plus d'externalité qu'elle n'en adresse.
 +
  
 
En terme de gain, ils seront conditionnés à terme par les choix de chaque agriculteur. Nous considérons qu'in fine il est le seul maître de ses choix, qui sont trop complexes pour être simplement le résultat d'un algorithme ou d'une pensée collective. Certaines pratiques sont meilleures que d'autres dans l'absolu, mais dans la grande majorité des cas, le contexte et les opportunités (présence de machines, circuits de vente ou de transformation à proximité, etc...) vont guider le choix, en intelligence de ce qui est bon pour l'écologie de la ferme.
 
En terme de gain, ils seront conditionnés à terme par les choix de chaque agriculteur. Nous considérons qu'in fine il est le seul maître de ses choix, qui sont trop complexes pour être simplement le résultat d'un algorithme ou d'une pensée collective. Certaines pratiques sont meilleures que d'autres dans l'absolu, mais dans la grande majorité des cas, le contexte et les opportunités (présence de machines, circuits de vente ou de transformation à proximité, etc...) vont guider le choix, en intelligence de ce qui est bon pour l'écologie de la ferme.
  
L'ensemble de la plateforme est en open-source (technologie sur github et contenus en CC-by-SA). Nous n'excluons pas de fournir des données anonymisées de trafic à la communauté pour alimenter les terrain de recherche sociologique en particulier (nous attendons d'avoir la technologie et le trafic suffisant pour cela).
+
 
 +
L'ensemble de la plateforme est en open-source ([https://github.com/neayi technologie sur github] et contenus en CC-by-SA). Nous n'excluons pas de fournir des données anonymisées de trafic à la communauté pour alimenter les terrains de recherche sociologique en particulier (nous attendons d'avoir la technologie et le trafic suffisant pour cela).
 
|complement===== Expérience du porteur de Commun dans le domaine ====
 
|complement===== Expérience du porteur de Commun dans le domaine ====
 
Le projet est porté par deux co-fondateurs :
 
Le projet est porté par deux co-fondateurs :
 
* Henri de Richecour, précédemment directeur financier puis responsable des opérations sur les Balkans de Dow Agroscience, il connait bien le monde agricole, ses enjeux et ses acteurs.
 
* Henri de Richecour, précédemment directeur financier puis responsable des opérations sur les Balkans de Dow Agroscience, il connait bien le monde agricole, ses enjeux et ses acteurs.
 
* Bertrand Gorge, précédemment directeur des produits chez CrossKnowledge, est un expert en développement logiciel, architecture et analyse fonctionnelle. Il a un tropisme particulier pour toutes les questions touchant au partage de la connaissance, aux mécaniques de changement de comportement et aux questions d'ergonomie et d'efficience des plateformes digitales.
 
* Bertrand Gorge, précédemment directeur des produits chez CrossKnowledge, est un expert en développement logiciel, architecture et analyse fonctionnelle. Il a un tropisme particulier pour toutes les questions touchant au partage de la connaissance, aux mécaniques de changement de comportement et aux questions d'ergonomie et d'efficience des plateformes digitales.
 +
  
 
Astrid Robette, qui a rejoint l'équipe en 2020, est agronome avec une compétence en marketing digital, et pilote la stratégie éditoriale, l'animation de la communauté des contributeurs et des utilisateurs.
 
Astrid Robette, qui a rejoint l'équipe en 2020, est agronome avec une compétence en marketing digital, et pilote la stratégie éditoriale, l'animation de la communauté des contributeurs et des utilisateurs.
 +
  
 
==== Informations liées au Commun et au problème identifié====
 
==== Informations liées au Commun et au problème identifié====
 
La plateforme TriplePerformance est la première plateforme agro-écologique pour les agriculteurs qui soit résolument collaborative, dépassant les clivages de systèmes, territoriaux ou de filières, permettant une réelle appropriation des sujets par les acteurs du monde agricole et la mise en relation dans le but de déclencher toujours plus de transition vers des systèmes plus résilients.
 
La plateforme TriplePerformance est la première plateforme agro-écologique pour les agriculteurs qui soit résolument collaborative, dépassant les clivages de systèmes, territoriaux ou de filières, permettant une réelle appropriation des sujets par les acteurs du monde agricole et la mise en relation dans le but de déclencher toujours plus de transition vers des systèmes plus résilients.
 +
  
 
==== Description des actions, livrables et planning associé en proposant des points de passage (communauté/commun à tel niveau d'ici 3, 6, 9, 12 mois)====
 
==== Description des actions, livrables et planning associé en proposant des points de passage (communauté/commun à tel niveau d'ici 3, 6, 9, 12 mois)====
Ligne 71 : Ligne 82 :
 
* '''2021 / 2022''' Evolution vers statut SCIC ? Label ESUS ? Extension des partenariats
 
* '''2021 / 2022''' Evolution vers statut SCIC ? Label ESUS ? Extension des partenariats
 
* '''2022 / 2023''' Valorisation des données consolidées, ouvertures sur d'autres pays ?
 
* '''2022 / 2023''' Valorisation des données consolidées, ouvertures sur d'autres pays ?
 +
  
 
==== Taille de la communauté de contributeurs et d'utilisateurs impliquée====
 
==== Taille de la communauté de contributeurs et d'utilisateurs impliquée====
 
Aujourd'hui nous avons à peu près 10k utilisateurs distincts par mois, avec une communauté qui grandit depuis les premières mises en place des fonctionnalités d'interactions. Nos partenariats avec des acteurs tels que Ver de Terre Production, des chambres d'agriculture, des CIVAM et l'enseignement supérieur ont vocation à pérenniser la communauté des contributeurs.
 
Aujourd'hui nous avons à peu près 10k utilisateurs distincts par mois, avec une communauté qui grandit depuis les premières mises en place des fonctionnalités d'interactions. Nos partenariats avec des acteurs tels que Ver de Terre Production, des chambres d'agriculture, des CIVAM et l'enseignement supérieur ont vocation à pérenniser la communauté des contributeurs.
 +
  
 
==== Estimation du Rapport Coût / Impact du Commun dans le domaine de la résilience====
 
==== Estimation du Rapport Coût / Impact du Commun dans le domaine de la résilience====
 
N/A
 
N/A
 +
  
 
==== Commun et Intérêt Général ====
 
==== Commun et Intérêt Général ====

Version du 29 septembre 2021 à 12:59


Triple Performance est la plateforme des agriculteurs en transition agro-écologique

💼 Porté par Neayi


Description : Pour effectuer une transition vers de nouvelles pratiques agroécologiques, les agriculteurs ont besoin de deux choses :

  • Comprendre les contours de la pratique, et se rassurer sur son adéquation avec le système de l'agriculteur (machines, sols, objectifs de production, contraintes climatiques, ...)
  • Entrer en relation avec d'autres agriculteurs, conseillers et experts sur le sujet, afin de confronter les connaissances et déclencher la mise en œuvre du projet de changement.

La plateforme Triple Performance vise à aider les agriculteurs en transition au travers d'une base de connaissances collaborative, dans laquelle sont décrites à la fois les concepts agro-écologiques au sens large, les pratiques, agresseurs, problématiques, solutions, ... ainsi que des retours d'expérience croisant l'ensemble de ces concepts. La plateforme permet en outre la mise en relation avec des communautés de pratiques sur chaque page, ainsi qu'avec un forum permettant la discussion libre en amont ou en aval de la création de chaque contenu.

Organisations utilisatrice ou intéressée par utiliser la ressource :

Contributeurs : Bertrandgorge

Défi auquel répond la ressource : 1- Connaissances - Ressources, B- Alimentation et agriculture

Autre commun proche :

Richesse recherchée : Cas d'usages, Conseil Expertise, Expérimentation, Contributeur - Communauté

Compétences recherchée :

Communauté d'intérêt :

Type de licence ? Creative Commons BY SA 4.0

Niveau de développement : Preuve Concept & 1er client

Cloud / Fichiers :

Copie d'écran Triple Performance.jpg

Tags : mediawiki, Discourse, agroécologie, Gestion des connaissances, Commun de la connaissance, Réseau social

Catégories : Logiciel, Données, Connaissance

Thème : Facteurs de résilience/Agriculture

Candidat Appel à Communs : candidat 5 Nov

Référent ADEME :

Référent du commun : Bertrandgorge


Les 5 parties ci dessous sont à remplir obligatoirement pour analyser le commun et vous conseiller

Candidat Appel à Communs : candidat 5 Nov

Montant Aide souhaitée (en Euro) à l'Appel à Communs Résilience : 100000

1.Détails du Financement :

Notre projet s'appuie sur plusieurs axes :

  • Constitution d'une base de connaissance suffisamment large pour faire effet boule de neige et justifier l'adhésion d'autres fournisseurs
  • Création de partenariats (contenus et communautés)
  • Développement d'une communauté de contributeurs et utilisateurs (diffusion active sur les réseaux sociaux, réseaux d'écoles, de chambres d'agri, etc...).


Nous avons auto-financé le démarrage du projet (apport personnels, avance remboursable d'incubateur), et avons bénéficié de quelques subventions. Ce financement nous a permis de développer la plateforme telle qu'elle existe aujourd'hui (recherche UX, design, développement), et de payer le salaire de notre responsable éditoriale et community manager.


Notre modèle économique est basé sur l'opération de la plateforme (contrats de prestations pour ajouter des articles, des fonctionnalités, faire de la diffusion et/ou de l'animation des réseaux de conseillers et d'agriculteurs).


A terme, quand le trafic sur la plateforme sera suffisant, nous prévoyons d'interpréter les données consolidées de la plateforme pour en tirer des enseignements à destination du monde agricole (enquêtes sur les intérêts des agriculteurs en fonction de leurs caractéristiques), qui selon nos premières interactions avec nos potentiels clients seraient tout à fait valorisables.


Nous avons besoin d'un relais de financement pour atteindre le point d'inflexion à partir duquel le trafic sur la plateforme est suffisant pour valoriser son usage auprès des différents acteurs du monde agricole.


Voici le tableau de financement prévisionnel.

2.Détails Résilience et Territoire :

Notre projet s'inscrit dans l'ensemble des questions de transition du monde agricole. Aujourd'hui celui-ci est soumis à des contraintes protéiformes, que nous avons commencé à décrire dans ce document.


Rien que sur la question du réchauffement climatique, nous avons vu que l'impact sur la production agricole du gel de printemps, des inondations, des épisodes de sécheresse peut être majeur (-50% sur les fruits, 2Md€ de perte rien que pour le gel en vigne).


Notre plateforme a vocation à permettre aux agriculteurs d'effectuer les changements de pratiques pour une plus grande résilience face aux changements climatiques, tout en optimisant leur temps de travail et l'équilibre général de leur exploitation.


Par exemple, nous développons un programme avec la CA du Var autour de la question de nouveaux cépages résistants à la sécheresse et aux maladies cryptogamiques (oïdium, mildiou). Ces cépages, s'ils sont bien utilisés, permettent donc de garantir une meilleure production tout en réduisant la quantité de pesticides (y compris des fongicides bio mais nuisibles comme le souffre et le cuivre).


Pour autant les questions posées par les agriculteurs demandent des réponses contextualisées (situation pédoclimatique, sol, système, etc...). Notre plateforme intègre donc un référentiel complet qui permet à chaque interlocuteur de préciser dans son profil chacun de ces éléments. Chaque retour d'expérience et chaque commentaire est ainsi liés à un contexte précis qui permet de bien les interpréter.


Les communautés de pratiques au niveau de chaque page reprennent cette contextualisation, permettant une mise en lien qui soit pertinente (contexte du retour d'expérience ou de la pratique + caractéristique de chaque membre), au niveau territorial ou agronomique.

3.Détails Impacts environnementaux :

Concernant l'opération de la plateforme, nous avons travaillé avec GreenIT (Frédéric Bordage) afin de bien comprendre quels étaient les aspects à prendre en compte pour que notre plateforme ne génère pas plus d'externalité qu'elle n'en adresse.


En terme de gain, ils seront conditionnés à terme par les choix de chaque agriculteur. Nous considérons qu'in fine il est le seul maître de ses choix, qui sont trop complexes pour être simplement le résultat d'un algorithme ou d'une pensée collective. Certaines pratiques sont meilleures que d'autres dans l'absolu, mais dans la grande majorité des cas, le contexte et les opportunités (présence de machines, circuits de vente ou de transformation à proximité, etc...) vont guider le choix, en intelligence de ce qui est bon pour l'écologie de la ferme.


L'ensemble de la plateforme est en open-source (technologie sur github et contenus en CC-by-SA). Nous n'excluons pas de fournir des données anonymisées de trafic à la communauté pour alimenter les terrains de recherche sociologique en particulier (nous attendons d'avoir la technologie et le trafic suffisant pour cela).

4.Synthèse du projet de Commun :

Expérience du porteur de Commun dans le domaine

Le projet est porté par deux co-fondateurs :

  • Henri de Richecour, précédemment directeur financier puis responsable des opérations sur les Balkans de Dow Agroscience, il connait bien le monde agricole, ses enjeux et ses acteurs.
  • Bertrand Gorge, précédemment directeur des produits chez CrossKnowledge, est un expert en développement logiciel, architecture et analyse fonctionnelle. Il a un tropisme particulier pour toutes les questions touchant au partage de la connaissance, aux mécaniques de changement de comportement et aux questions d'ergonomie et d'efficience des plateformes digitales.


Astrid Robette, qui a rejoint l'équipe en 2020, est agronome avec une compétence en marketing digital, et pilote la stratégie éditoriale, l'animation de la communauté des contributeurs et des utilisateurs.


Informations liées au Commun et au problème identifié

La plateforme TriplePerformance est la première plateforme agro-écologique pour les agriculteurs qui soit résolument collaborative, dépassant les clivages de systèmes, territoriaux ou de filières, permettant une réelle appropriation des sujets par les acteurs du monde agricole et la mise en relation dans le but de déclencher toujours plus de transition vers des systèmes plus résilients.


Description des actions, livrables et planning associé en proposant des points de passage (communauté/commun à tel niveau d'ici 3, 6, 9, 12 mois)

  • 2019 Création de la structure et mise en ligne de la plateforme
  • 2020 Investissements en contenu et en recherche UX et design
  • 2021 Création d'une légitimité auprès des communautés dans les différents réseaux sociaux, premiers contrats et premiers partenariats
  • 2021 Ajout de fonctionnalités sociales et interactives
  • 2021 / 2022 Evolution vers statut SCIC ? Label ESUS ? Extension des partenariats
  • 2022 / 2023 Valorisation des données consolidées, ouvertures sur d'autres pays ?


Taille de la communauté de contributeurs et d'utilisateurs impliquée

Aujourd'hui nous avons à peu près 10k utilisateurs distincts par mois, avec une communauté qui grandit depuis les premières mises en place des fonctionnalités d'interactions. Nos partenariats avec des acteurs tels que Ver de Terre Production, des chambres d'agriculture, des CIVAM et l'enseignement supérieur ont vocation à pérenniser la communauté des contributeurs.


Estimation du Rapport Coût / Impact du Commun dans le domaine de la résilience

N/A


Commun et Intérêt Général

Nous étudions la possibilité de convertir Neayi vers un statut SCIC pour confirmer le caractère résolument d'intérêt général de notre projet. De nombreux interlocuteurs (chambres d'agri, ACTA, ...) sont prêts à travailler avec nous sur cette base.

5.Autodiagnostic :

Le problème est-il défini ?

Oui ! Nous avons conduit une 100aine d'interviews auprès d'agriculteurs, de conseillers, d'agro-fournisseurs, de responsables en coopératives, en chambres d'agricultures. Ces interviews nous ont permis de préciser notre projet et sa raison d'être.

Y a-t-il d’autres contributeurs prêts à travailler sur ce Commun ?

Oui. A ce jour sur notre plateforme nous avons déjà plusieurs dizaines de contributeurs. Par ailleurs des partenariats stratégiques avec la recherche et l'enseignement ont vocation à pérenniser cette communauté.

Préciser la compréhension du contexte, la définition considérée de la résilience et l'impact du Commun sur le défi considéré

Voir nos convictions.

Est-ce que les contributeurs sont structurés via une association, entreprise pour recevoir des financements ?

Neayi est constitué en SAS et nous étudions la possibilité d'évoluer en SAS SCIC ou d'y adosser une association.

Est-ce que les besoins sont exprimables pour développer le commun ?

Oui

Le projet de commun s’attachera à développer un ancrage territorial ?

(en France ou dans le monde francophone), en lien si possible avec une collectivité Le projet est aujourd'hui essentiellement axé sur le territoire Français. Nous avons de nombreux contacts avec d'autres pays francophones (Suisse, Belgique). Des ancrages plus locaux sont réguliers au travers des collectifs territoriaux (chambres, civams, gab, giee).

Le projet de commun sera collaboratif, avec des consortiums non seulement interdisciplinaires, mais ouverts aux acteurs et aux parties prenantes des sphères économiques, associatives ou publiques, lorsque cela sera pertinent

Oui - nous avons une approche résolument inclusive, et souhaitons travailler avec tous les acteurs du monde agricole, quels que soient les systèmes ou les filières.

Quels sont les besoins à ce jour pour passer à l'étape suivante ?

Nous avons besoin d'ouverture à de nouvelles communautés (aujourd'hui nous avons une forte dépendance à facebook au travers de la centaine de groupes sur lesquels nous opérons). Nous devons aussi créer plus de partenariats avec des acteurs contributeurs (enseignements, chambres, office français de la biodiversité, ...), et des acteurs liés à des communautés (chaines youtube, collectifs, ...).

Nous avons aussi besoin de financements qui nous permettront de faire le pont jusqu'à la capacité de valoriser efficacement les données consolidées de la plateforme.


Liste des CR d'atelier en lien avec ce Commun Plateforme Triple Performance: aucun pour le moment


Suivi des actions

Search actions Add an action See this page for more information
Open
+ A faire0
+ En cours0
+ Fait0