Crater Calculateur de résilience alimentaire des territoires

De Resilience Territoire


CRATer, le Calculateur de résilience alimentaire des territoires

💼 Porté par Les Greniers d'Abondance


Description :

Contexte

Changement climatique, effondrement de la biodiversité, dégradation et artificialisation des sols, épuisement des ressources énergétiques et minières, instabilités économiques et politiques : la situation actuelle est alarmante à bien des égards.

Ces crises sont liées les unes aux autres et sont la conséquence d’un modèle de développement incompatible avec les limites de notre planète. Le décalage croissant entre consommation et finitude des ressources, ainsi que la dégradation accélérée des écosystèmes, sont à l’origine de perturbations qui vont s’aggraver au cours du XXIe siècle.

Nos sociétés industrielles sont aujourd’hui très fragiles face à ces menaces.

L’alimentation est un domaine particulièrement critique puisqu’elle conditionne la stabilité sociale et, tout simplement, notre capacité à rester en vie. Il est donc urgent de repenser l’organisation des systèmes alimentaires et de construire de nouveaux modèles moins vulnérables et donc plus résilients.

Pourquoi CRATer ?

L'ambition du projet CRATer est de proposer un outil numérique de sensibilisation et d'aide au diagnostic de la résilience alimentaire des territoires. Il s'inscrit ainsi dans les défis 2-“Objectifs et Diagnostic” et B-"Alimentation et agriculture" de l'Appel à Communs.

Son objectif est double :

  • d'une part participer la prise de conscience d’un large public (citoyens, élus, etc...) sur les enjeux de résilience alimentaire ;
  • et d'autre part faciliter le travail lors de la construction de diagnostics terrain approfondis, par exemple lors de la réalisation de Projets Alimentaires Territoriaux (PAT) dont le déploiement se généralise dans les collectivités.

Le contenu du diagnostic proposé se veut donc accessible à tous, et ne nécessite pas de connaissances préalables. Il doit aider à l’identification des enjeux essentiels, des vulnérabilités et des leviers d’action prioritaires sur chaque territoire.

L’application s’adresse également aux acteurs terrains, membres de collectivités et spécialistes du domaine afin de leur faciliter le travail de consolidation et d’interprétation des données. Les résultats sont fournis sous forme d’un pré-diagnostic, qui ne se substitue pas à une étude terrain, mais permet en amont de rassembler une partie des indicateurs utiles.

Le contenu de l’application, les données et le code sont disponibles en licence ouverte.

Statut du projet

Le développement de CRATer a démarré à l’été 2019 et a abouti à la sortie d’une première version en octobre 2020. Elle a été régulièrement mise à jour depuis pour étendre ses fonctionnalités au regard des demandes remontées par les utilisateurs.

Dans son état actuel, l’application permet d’effectuer le diagnostic du niveau de résilience d’un territoire :

  • à l’échelle d’une commune, EPCI, département, région, France ;
  • pour 4 composantes du système alimentaire : adéquation besoins/production, pratiques agricoles,population agricole, politique foncière.

Une visualisation cartographique est également disponible afin d’observer la situation à l’échelle de la France entière et de comparer les territoires.

Entre octobre 2020 et avril 2021 l’application a reçu plus de 70 000 visites, et de nombreux retours positifs d’utilisateurs (grand public, collectivités, équipes de recherche).

Ces retours témoignent d’un réel intérêt pour l’outil, et font aussi remonter des attentes pour la mise en œuvre de nouvelles fonctionnalités. L’objectif du projet décrit ici consiste donc à enrichir l’application existante pour répondre à ces demandes.

Organisations utilisatrice ou intéressée par utiliser la ressource :

Contributeurs :

Défi auquel répond la ressource : 2- Objectifs et Diagnostic, B- Alimentation et agriculture

Autre commun proche :

Richesse recherchée : Cas d'usages, Financement, Expérimentation

Compétences recherchée :

Communauté d'intérêt :

Type de licence ? Creative Commons, GNU Affero General Public License

Niveau de développement : Disponible mais non validé

Cloud / Fichiers :

CRATer-Apercu.png

Tags : crater, logiciel, API

Catégories : Logiciel, Données, Connaissance

Thème : Général, Vulnérabilités, Facteurs de résilience, Anticipation

Candidat Appel à Communs : candidat

Référent ADEME :

Référent du commun :


Les 5 parties ci dessous sont à remplir obligatoirement pour analyser le commun et vous conseiller

Candidat Appel à Communs : candidat

Montant Aide souhaitée (en Euro) à l'Appel à Communs Résilience :

1.Détails du Financement :

Planning et budget

Pour compléter et enrichir la version actuelle de CRATer, une feuille de route de développement a été définie. Elle se décline selon 3 axes directeurs :

  • 1. étendre la couverture du diagnostic réalisé à tous les aspects du système alimentaire, par exemple grâce à l’ajout d’indicateurs sur les intrants agricoles, la transformation ou la distribution.
  • 2. rendre l’outil le plus opérationnel et le plus pertinent possible pour les acteurs de terrain, en proposant des fonctionnalités qui facilitent l’étape de diagnostic, et qui permettent le suivi objectif et quantifié des actions engagées dans le cadre de projets alimentaires territoriaux. Ces fonctionnalités incluent par exemple la couverture de nouveaux territoires ou échelles territoriales (DROM, Parcs Naturels Régionaux, etc.) ou l’export des résultats sous différents formats.
  • 3. poursuivre l’objectif de sensibilisation du grand public en améliorant la restitution des résultats et en travaillant sur l’accessibilité du contenu et sur son côté didactique.

En complément de ces 3 axes directeurs, vient s’ajouter un 4e axe transversal de pilotage et d’évaluation, avec comme objectifs :

  • d’animer un réseau d’experts du système alimentaire autour du projet pour appuyer les choix méthodologiques de calcul et d’interprétation des indicateurs ;
  • d’animer une communauté d’utilisateurs pour collecter leurs attentes, définir ensemble les solutions les plus appropriées et leur soumettre les nouvelles versions en amont de leur sortie pour qu’ils réalisent des tests.

Chacun des ces 3 axes se décline en plusieurs actions correspondant à de nouvelles fonctionnalités dans l’application (ajout d’un ensemble d’indicateurs, ajout d’une nouvelle vue, etc.).

Nous envisageons de développer et de livrer ces fonctionnalités de manière régulière, comme nous le faisons depuis le début du projet (nouvelle version de l’application tous les mois ou tous les 2 mois).

Un budget de 150 k€ a été estimé pour mener à bien ces actions. La demande de soutien financier dans le cadre de cet Appel à Commun est de 50 k€, correspondant à un tiers du budget prévisionnel. Le reste du financement est assuré sur fonds propres et via l’obtention d’autres financements provenant d’autres appels à projets auxquels le projet a été soumis.

Justification de l'éligibilité

Le projet est porté par l’association loi 1901 Les Greniers d’Abondance qui est éligible aux financements publics.

Continuité du projet, financement post Appel à communs

Le projet s’inscrit dans une démarche de création de communs, libres, gratuits et ouverts à tous. Depuis le début, l’association prend en charge son développement et sa maintenance grâce au travail de ses bénévoles, aux dons de ses soutiens et, plus récemment, la recherche de financements spécifiques et ponctuels. La maintenance de l’outil peut se faire avec les ressources bénévoles de l’association, ce qui garantit la pérennité de CRATer à long terme. En revanche, le projet de développement actuel, tel que présenté dans cet appel à communs, demande un travail plus conséquent et des ressources dédiées. De manière générale, de nouvelles sources de financements pourront être recherchées ultérieurement dans le cadre d’un développement encore plus approfondi de l’outil.

2.Détails Résilience et Territoire :

Contenu sur la résilience territoriale

Confrontées aux limites physiques, géologiques et biologiques de notre planète, les sociétés complexes que nous avons bâties se révèlent vulnérables. Les conditions historiques ayant permis au système alimentaire industrialisé de prospérer sont tout sauf garanties pour les années à venir. Ces constats sont développés dans le rapport “Vers la résilience alimentaire” – écrit par notre association et paru en février 2020 – qui présente notamment les menaces qui pèsent sur le système alimentaire français, et des voies de résilience déclinées en leviers d’action à portée des collectivités territoriales.

Le développement de CRATer a démarré à l’été 2019 en parallèle de la rédaction de ce rapport et a abouti à la sortie d’une première version en octobre 2020. L’objectif était de pouvoir décliner le diagnostic et les préconisations donnés dans l’ouvrage à différentes échelles (communale à nationale).

Dans son état actuel, l’application permet d’effectuer le diagnostic du niveau de résilience d’un territoire :

  • à l’échelle d’une commune, EPCI, département, région, France ;
  • pour 4 composantes du système alimentaire : adéquation besoins/production, pratiques agricoles, population agricole, politique foncière.

Une visualisation cartographique est également disponible afin d’observer la situation à l’échelle de la France entière et de comparer les territoires.

Lien et ancrage territorial

Le projet ne s’inscrit pas dans un territoire donné, puisqu’il est disponible pour tous les territoires français (hors DROM pour le moment), de la commune à la région en passant par la communauté de communes. Cependant, des collaborations avec des acteurs de territoire répartis dans toute la France sont en cours ou envisagées, dans le but d’aider à la prise en main de l’outil et à son amélioration, pour répondre au mieux aux besoins des utilisateurs.

Justification des défis choisis

L'ambition du projet CRATer est de faciliter la réalisation d’un diagnostic transversal du système alimentaire d’un territoire, pour faire ressortir les enjeux critiques et les axes d’amélioration. CRATer s’inscrit donc pleinement dans les défis “2- Objectifs et Diagnostic” et “B- Alimentation et agriculture”.

Impact du commun sur la résilience

CRATer a pour objectifs de sensibiliser les acteurs du grand public et outiller les acteurs de terrain sur les enjeux de résilience alimentaire. Il espère par là aider à la transition des systèmes alimentaires des territoires, notamment comme appui aux collectivités territoriales. En effet, si les collectivités territoriales se saisissent de plus en plus des enjeux relatifs à la résilience de leur système alimentaire, le sujet est nouveau pour nombre d’entre elles. Nos travaux, nos interventions, et les retours d’acteurs de terrain ont mis en évidence un double besoin pour les élus et les agents : monter en compétence sur ces thématiques et disposer d’outils opérationnels pour construire et animer les projets.

Avec CRATer, nous souhaitons répondre à ces deux objectifs. Premièrement, en mettant à disposition un outil open-source d’aide au diagnostic pour faciliter la collecte et l’interprétation des données. Cette étape de diagnostic est clé puisqu'elle permet d’identifier les besoins et enjeux du territoire ce qui permet de définir une stratégie efficace et partagée entre les différents acteurs à même d'accélérer la transition agricole et alimentaire. Deuxièmement, en proposant à travers l’outil une analyse transversale du système alimentaire, évaluant des indicateurs pour ses différents maillons et ouvrant vers des pistes d’actions concrètes.

3.Détails Impacts environnementaux :

Estimation des Impacts et Gains Environnementaux à court et moyen termes

CRATer est un outil au service d’une transformation en profondeur de notre système alimentaire pour en réduire ses impacts négatifs et renforcer sa capacité à faire face à des perturbations variées (c’est-à-dire sa résilience).

Sur le plan de l'utilisation des ressources naturelles : nous promouvons au sein des Greniers d’Abondance une agriculture agroécologique donc un usage économe des ressources (eau, engrais, énergie, ...) respectant les équilibres naturels et les limites planétaires. CRATer a comme objectif de décrire les pratiques agricoles actuellement en cours sur le territoire et notamment l’usage des intrants, de l’eau et de l’énergie dans les exploitations. Par les indicateurs retenus et les messages adressés, il montrera les liens entre utilisation durable des ressources et meilleure résilience du système.

Sur le plan de la préservation de la biodiversité : le projet permet la promotion des pratiques agroécologiques via la mise à disposition et la valorisation d’indicateurs de biodiversité, d’utilisation sobre des intrants, et de prévalence des pratiques d’agriculture biologique, avec pour objectif assumé de contribuer à la préservation de la biodiversité, sauvage et cultivée.

Sur le plan de la lutte contre le réchauffement climatique : Les Greniers d’Abondance identifient la réduction des émissions de GES comme un facteur essentiel pour limiter l’aggravation des dérèglements climatiques et de ses conséquences sur les systèmes alimentaires. Nous promouvons dans nos productions les transformations permettant de réduire la consommation de produits animaux (et les émissions associées à l’élevage), de mieux gérer la fertilisation azotée, et de re-territorialiser les filières alimentaires. CRATer mettra en avant ces objectifs grâce aux indicateurs retenus et aux messages adressés aux utilisateurs. De plus, l’outil promeut les pratiques agroécologiques à même de rendre les agrosystèmes plus résilients face aux conséquences des perturbations du système Terre (climat, biosphère). En permettant de mesurer l’évolution de ces paramètres dans le temps, CRATer se positionne comme un outil opérationnel pour mesurer l’efficacité des politiques déployées pour lutter contre le réchauffement climatique.

Publication de certaines données environnementales en open data

Toutes les données utilisées et produites dans CRATer sont disponibles en open data via une API (https://crater.resiliencealimentaire.org/api-doc.html). Il s’agit d’un référentiel consolidé sur l’ensemble des territoires de France métropolitaine (à terme de la France entière) constitué de différentes informations issues de sources extérieures (population de l’INSEE, surfaces agricoles issues du RPG de l’IGN...) et de nombreux indicateurs calculés dans l’application (part de la population agricole dans la population totale, surface agricole par habitant…).

Lien avec la communauté Open Data

Tous les contenus, la méthodologie (https://crater.resiliencealimentaire.org/methodologie.html), le code source (https://framagit.org/groups/lga) et les données sont en licence ouverte. La communauté Open Data peut contribuer au projet ou s’en servir dans le cadre d’un autre projet (https://crater.resiliencealimentaire.org/contribuer.html).

4.Synthèse du projet de Commun :

Expérience du porteur de Commun dans le domaine

L’association Les Greniers d’Abondance (www.resiliencealimentaire.org) a été créée en 2018, avec pour objet :

  • La réalisation de travaux de recherche appliquée sur les vulnérabilités du système alimentaire et sur les voies de résilience.
  • La diffusion des connaissances sur ce sujet via divers moyens : publications, vidéos pédagogiques, conférences, ateliers, etc.
  • L’accompagnement des personnes, associations, institutions publiques ou privées partageant cet objectif de résilience alimentaire.

Elle est composée de plus de 120 adhérents dont une trentaine de bénévoles actifs aux profils variés : chercheurs, agronomes, ingénieurs, géographes, designers, agriculteurs et autres acteurs du système alimentaire.

L’association a plusieurs productions à son actif :

  • le rapport “Vers la résilience alimentaire”, téléchargé plus de 20 000 fois
  • la web-série inspirée du rapport
  • l’application CRATer
  • l’outil “Tableau de bord de la résilience alimentaire” d’aide à l’élaboration d’un diagnostic et d’un plan d’action

de nombreux articles et publications sur le site resiliencealimentaire.org

Elle est impliquée dans deux programmes de recherche-action sur la résilience alimentaire territoriale et mène d’autres collaborations (instituts de recherche, acteurs de terrain).

Informations liées au Commun et au problème identifié

L'ambition du projet CRATer est de faciliter la réalisation d’un diagnostic transversal du système alimentaire d’un territoire, pour faire ressortir les enjeux critiques et les axes d’amélioration. Son objectif est double :

  • d'une part participer à l’appropriation par un large public (citoyens, élus, etc...) des enjeux de résilience alimentaire ;
  • et d'autre part faciliter le travail de co-construction de diagnostics terrain approfondis, par exemple lors de la réalisation de projets alimentaires territoriaux (PAT) dont le déploiement se généralise dans les collectivités.

Cela répond à 2 demandes exprimées par ses utilisateurs :

  • tirer le meilleur parti des moyens alloués aux projets alimentaires en facilitant l’étape de diagnostic ;
  • et permettre un suivi objectif et quantifié des actions engagées dans le cadre d’un projet alimentaire à travers le temps.

Par ailleurs, la multiplication des PAT pose un enjeu de coordination entre les territoires. Nous souhaitons que CRATer, par son caractère multi-scalaire, facilite ce travail. In fine, l’outil a pour vocation d'accélérer la transition agroécologique des territoires, de faciliter l’accès aux données et leur interprétation et de mettre en lumière différents angles de la résilience alimentaire.

Description des actions, livrables et planning associé en proposant des points de passage (communauté/commun à tel niveau d'ici 3, 6, 9, 12 mois)

Une feuille de route de développement de l’outil a été définie (voir PJ) qui se décline selon 3 axes directeurs :

  • 1. étendre la couverture du diagnostic réalisé à tous les aspects du système alimentaire, par exemple grâce à l’ajout d’indicateurs sur les intrants agricoles, la transformation ou la distribution.
  • 2. rendre l’outil le plus opérationnel et le plus pertinent possible pour les acteurs de terrain, en proposant des fonctionnalités qui facilitent l’étape de diagnostic, et qui permettent le suivi objectif et quantifié des actions engagées dans le cadre de projets alimentaires territoriaux. Ces fonctionnalités incluent par exemple la couverture de nouveaux territoires ou échelles territoriales (DROM, Parcs Naturels Régionaux, etc.) ou l’export des résultats sous différents formats.
  • 3. poursuivre l’objectif de sensibilisation du grand public en améliorant la restitution des résultats et en travaillant sur l’accessibilité du contenu et sur son côté didactique.

En complément de ces 3 axes directeurs, vient s’ajouter un 4e axe transversal de pilotage et d’évaluation, avec comme objectifs :

  • d’animer un réseau d’experts du système alimentaire autour du projet pour appuyer les choix méthodologiques de calcul et d’interprétation des indicateurs ;
  • d’animer une communauté d’utilisateurs pour collecter leurs attentes, définir ensemble les solutions les plus appropriées et leur soumettre les nouvelles versions en amont de leur sortie pour qu’ils réalisent des tests.

Chaque axe se décline en plusieurs actions correspondant à de nouvelles fonctionnalités dans l’application (ajout d’un ensemble d’indicateurs, ajout d’une nouvelle vue, etc.).

Chaque mois, une ou plusieurs actions sont réalisées. Tous les trimestres, une réunion est prévue avec le comité scientifique et une autre est prévue avec le comité utilisateurs de façon à présenter ce qui a été produit et définir le déroulement du trimestre à venir.

Les livrables du projet consistent en :

  • Un outil de diagnostic de résilience alimentaire enrichi et mis à jour : disponible gratuitement pour tous (grands public, élus, acteurs de terrain) et pour tous les territoires français à l’adresse https.crater.resiliencealimentaire.org
  • Du contenu d’auto-formation et d’appropriation enrichi et mis à jour, disponible librement à la même adresse. Ex : descriptif de la méthodologie employée, aide en ligne, etc.
  • Une aide à l’utilisation de l’outil et un support de présentation/formation spécifiques, à destination des acteurs de terrain en charge de PAT notamment.
  • Le code source de l’application et la base de données résultant du calcul enrichis et mis à jour, eux aussi disponibles en licence ouverte.
  • Un document de suivi du projet, réunissant les grandes étapes du projet, les différents échanges avec le comité de pilotage.

Taille de la communauté de contributeurs et d'utilisateurs impliquée

Le projet réunit la communauté suivante :

  • les membres du projet au sein de l’association Les Greniers d’Abondance
  • les partenaires scientifiques au sein du comité scientifique (chercheurs, agronomes, agences d’urbanisme…)
  • les partenaires utilisateurs au sein du comité utilisateurs (membres de collectivités territoriales, de PNR…)
  • les utilisateurs de CRATer dont les retours sont récoltés en continu sur les réseaux sociaux, via nos formulaires de contact et d’évaluation, via les webinaires et conférences réalisées…
  • et des contributeurs externes (développeurs, designers…)

Le projet participe aussi actuellement à l’initiative Data4Good (https://dataforgood.fr/) ce qui est l’occasion d’accueillir plusieurs contributions, en particulier sur l’analyse de données et le design.

Estimation du Rapport Coût / Impact du Commun dans le domaine de la résilience

CRATer, bien que seulement au tiers de son développement final, a déjà reçu plus de 70 000 visites, et de nombreux retours positifs d’utilisateurs (grand public, collectivités, équipes de recherche) qui témoignent d’un réel intérêt pour l’outil. Le coût restant pour mener à bien le projet est donc faible au regard de son impact et des nombreuses ressources qu’il permettra d’économiser – notamment pour les collectivités dans le cadre de leur projet alimentaire territorial.

De plus, par sa démarche de développement transparente et open-source, le projet vise aussi à permettre la réutilisation des données, contenus et méthodologies produits, et ainsi aider d'autres initiatives en faveur de la transition du système agro-alimentaire français, ce qui peut démultiplier son impact et les bénéfices associés.

5.Autodiagnostic :

  • Le problème est-il défini ? seul ou par plusieurs personnes ?

Le développement de CRATer a démarré à l’été 2019 au sein de l’association Les Greniers d’Abondance et a abouti à la sortie d’une première version en octobre 2020. Elle a été régulièrement mise à jour depuis pour étendre ses fonctionnalités au regard des demandes remontées par les utilisateurs dont l’avis est récolté de façon continue sur les réseaux sociaux et via les formulaires de contact et d’évaluation. De nombreuses discussions sont également conduites avec différents partenaires (chercheurs, collectivités territoriales, agences d’urbanisme…) dans une démarche de co-construction de l’outil avec des spécialistes du domaine d’un côté, et les utilisateurs finaux de l’autre.

  • Y a-t-il d’autres contributeurs prêts à travailler sur ce Commun ?

De nombreux partenaires ont déjà donné leur accord pour participer au projet au sein du “comité scientifique” ou du “comité utilisateurs”.

  • Préciser la compréhension du contexte, la définition considérée de la résilience et l'impact du Commun sur le défi considéré

Au sein des Greniers d’Abondance, nous définissons la résilience alimentaire comme la capacité des systèmes alimentaires et de leurs entités à assurer la sécurité alimentaire face à des perturbations prévisibles et imprévisibles (Tendall et al., 2015). Le système alimentaire actuel participe à l’aggravation de plusieurs menaces (changement climatique, effondrement de la biodiversité, épuisement des ressources…) et échoue à fournir une alimentation saine et suffisante pour tous. Renforcer la résilience alimentaire nécessite selon nous une transformation en profondeur de notre système alimentaire que nous présentons dans notre rapport “Vers la résilience alimentaire”. CRATer, en tant que commun numérique, s’inscrit dans l’objet de notre association et nous semble pouvoir contribuer utilement à des projets de territoire. Il a en effet pour vocation d'une part de participer à l’appropriation par un large public (citoyens, élus, etc.) des enjeux de résilience alimentaire et d'autre part de faciliter le travail de co-construction de diagnostics terrain approfondis, par exemple lors de la réalisation de projets alimentaires territoriaux.

  • Est-ce que les contributeurs sont structurés via une association, entreprise pour recevoir des financements ?

Oui, le projet est porté par l’association loi 1901 Les Greniers d’Abondance éligible aux financements publics.

  • Est ce que les besoins sont exprimables pour développer le commun ?

Oui

  • Le projet de commun s’attachera à développer un ancrage territorial (en France ou dans le monde francophone), en lien si possible avec une collectivité?

Le projet couvre l’entièreté de la France métropolitaine (et à terme de la France entière) en couvrant une maille allant de la commune à la région. Il peut donc s’inscrire dans des projets aux échelles variées.

  • Le projet de commun sera collaboratif, avec des consortiums non seulement interdisciplinaires, mais ouverts aux acteurs et aux parties prenantes des sphères économiques, associatives ou publiques, lorsque cela sera pertinent?

Le projet est ouvert à la participation de tout acteur souhaitant œuvrer à la transition du système alimentaire vers plus de résilience, de durabilité et de justice sociale.

  • Quels sont les besoins à ce jour pour passer à l'étape suivante?
    • conseils sur le sujet des communs : toujours bon à prendre :)
    • conseils sur le sujet de la résilience : de même
    • mentorat : non
    • accès à des données : oui si possible
    • accès à des cas d’usages : oui si possible
    • besoin d’expérimenter en situation “réelle” (usager, infrastructures) : oui si possible
    • des contributeurs et d’autres parties prenantes : oui si possible
    • accès à des financement : oui


Liste des CR d'atelier en lien avec ce Commun Crater Calculateur de résilience alimentaire des territoires:


Suivi des actions

Search actions Add an action See this page for more information
Open
+ A faire0
+ En cours0
+ Fait0